lundi 8 avril 2013

Présentation


Comme entrée en matière, une présentation s'impose. Je me nomme Thomas Schumacher, et je suis, comme la création de ce blog l'indique, passionné des questions de défense et de sécurité.

Bordelais d'origine, j'ai débuté mes études de droit à l'université Montesquieu Bordeaux IV, jusqu'à l'obtention d'un Master en droit international public. Suivant mon intérêt naturel pour les questions stratégiques, j'ai ensuite continué mes études à l'université Lille II ou j'ai validé un Master II professionnel en droit international et européen de la défense et de la sécurité, au cours duquel j'ai eu la chance de participer aux séminaires de l'Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale (le bien nommé IHEDN), puis d'effectuer mon stage au sein d'une section juridique de l'Etat Major des armées, à Paris.

Pourquoi créer ce blog ?

Si je décide aujourd'hui de lancer Pax Aquitania, c'est après une mure réflexion. En effet, à quelques jours de la publication d'un nouveau Livre Blanc, il me semble opportun d'apporter de ma personne dans ce domaine qui ne manque pas d'animer le débat public. 
Retrait d'Afghanistan, intervention au Mali, austérité budgétaire... les derniers mois ont été fructueux en terme  d'actualité concernant la défense. Et les prochains le seront certainement.
Au mois d'Avril sera dévoilé le nouveau Livre Blanc de la Défense, actuellement en cours d'arbitrage à l'Elysée (mais j'y reviendrai bien sûr longuement en temps voulu), mais aussi et surtout, à l'automne, sera débattue et votée la Loi de programmation militaire, la LPM, pour la période 2014-2019. Une année déterminante pour les ambitions stratégiques de la France donc, mais aussi industrielles.

Car en effet, l'industrie nationale de l'armement, dans son sens large, représente un poids économique considérable, par la diversité du tissu industriel, allant des grands groupes comme Dassaut ou Thales aux PME détentrices de savoir-faire spécifiques, de par les emplois générés et aussi par l'importance notamment de l'activité en matière de recherche et d'innovation dans les hautes technologies. Selon la Direction Générale de l'Armement, la DGA, elle représente 165 000 emplois directs et indirects, et un chiffre d'affaires de l'ordre de 15 milliards d'euros, dont le tiers est réalisé à l'exportation.

Or, l'Aquitaine est en première ligne comme le prouvent les 45 000 emplois générés par ce milieu dans la région. Tout cela sans compter les implantations du Ministère de la Défense, essentiellement l'Armée de Terre  et les aviateurs.
Sans s'avancer d'avantage, il s'agira donc d'évoquer sur ce blog l'actualité et autres événements, l'innovation, ou encore l'emploi. Le but étant de montrer que l'Aquitaine est tournée vers l'avenir et bénéficie d'une dynamique sur laquelle il faut et il faudra compter.
Plusieurs articles, brèves, voire dossiers, sont d'ores et déjà en préparation, concernant le Libre Blanc bien sûr, mais aussi les drones, ou la forte présence des forces spéciales en zone Sud Ouest.

J'invite les futurs lecteurs de ce blog à donner leur avis, émettre des critiques (constructives !), afin de rendre Pax Aquitania le plus interactif possible.
Le site est également amené à être présent sur les réseaux sociaux.

Bonne lecture !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire