lundi 3 juin 2013

11ème Université d'été de la Défense 9 & 10 septembre 2013 à Pau


Patricia ADAM
députée du Finistère,
Présidente de la Commission de la Défense nationale et des Forces armées
Les 9 et 10 septembre se tiendra la 11e édition de l’université d’été de la défense. C’est à Pau, au pied des Pyrénées, que se réuniront les participants de cette édition 2013. Jean-Louis Carrère et moi avons fait le choix de placer nos travaux sous le double signe des enjeux nationaux et européens. L’université de Pau mettra l’accent sur l’apport des forces terrestres à la politique de défense de notre pays. Cette décision a été prise de longue date. Depuis lors, nous avons été rattrapés par l’actualité. L’opération Serval au Mali, en cours depuis le 11 janvier, a démontré si besoin en était l’utilité mais aussi la réactivité de la force terrestre. Cet évènement sera le fil rouge de notre rencontre, moins par souci de coller à l’actualité qu’en raison des réflexions auxquelles nous appelle l’année 2013. La stratégie nationale sort actualisée des travaux de la commission du livre blanc de la défense. La loi de programmation militaire, qui sera examinée à l’Assemblée nationale quelques jours après l’université d’été, fixera les moyens de la politique de défense. Plus encore qu’à l’habitude, les parlementaires seront au cœur d’une réflexion sur la définition du point d’équilibre entre la stratégie et les moyens. Ce point d’équilibre se définira en tenant compte des contraintes particulières d’une période difficile économiquement. Pour autant, le Président de la République l’a publiquement exprimé, notre pays ne renonce pas à jouer un rôle dans le monde et en Europe. C’est donc face à une triple attente de réalisme, d’ambition pour notre pays et de volontarisme pour l’Europe que nous convions tous ceux qui se reconnaissent comme membres de la communauté de défense à participer à des travaux destinés à éclairer les perspectives stratégiques des années à venir.

Jean-Louis CARRERE
sénateur des Landes,
Président de la Commission des Affaires étrangères, de la Défense et des Forces Armées
C'est avec un très grand plaisir que la Gascogne accueille les 11ème universités d'été de la défense. Depuis des siècles cette terre est une pépinière de soldats dont les exploits, parfois tonitruants, ont marqué l'histoire militaire de notre pays. Napoléon ne disait-il pas « Donnez-moi une armée de vrais Gascons et je traverserai cent lieues de flammes ! ». En choisissant Pau pour y tenir nos universités nous avons voulu placer nos réflexions sous le regard attentif de ceux qui ont fait l'histoire de notre pays. De tout temps pour vaincre il a fallu que la valeur des hommes soit soutenue par une technologie de pointe, des équipements performants, un soutien sans faille et une doctrine d'emploi. Sans cet ensemble la France ne pourrait maintenir son influence sur la scène mondiale. C'est bien tout l'enjeu de cette année 2013 au cours de laquelle un nouveau Livre blanc a été adopté et une loi de programmation militaire présentée dont le budget pour 2014 constituera la première annuité. Le Parlement, Sénat et Assemblée nationale, s'est mobilisé pour convaincre qu'il ne fallait pas baisser la garde. Ces universités seront l'occasion d'affirmer notre engagement et notre vigilance pour que les arbitrages rendus soient respectés. Nous avons voulu les placer aussi sous le signe de l'Europe pour affirmer notre conviction que c'est l'Union européenne toute entière qui risque d'être déclassée au niveau international sans un sursaut en faveur d'une défense de nos intérêts communs. Nous en avons la conviction, sans partage, sans mutualisation, voire, à terme, sans interdépendance, l'Europe se fera dicter par d'autres son avenir. Les obstacles sont nombreux : pacifisme, faux semblants des "dividendes de la paix", crise économique et financière, fausse sécurité du "parapluie américain", rivalités commerciales. Nous devons les surmonter. Le conseil européen de décembre 2013 est à ce titre un rendez-vous décisif.

Martine LIGNIERES-CASSOU
Députée-Maire de Pau
Pau a toujours entretenu un lien très fort avec le monde de la Défense. Accueillir ces Universités est un grand honneur qui fait écho à cette part de notre identité.
C'est d'abord la qualité de vie et la beauté de notre territoire qui constituent la première richesse de Pau, porte des Pyrénées. Seconde ville d'Aquitaine, résolument tournée vers l'Espagne, Pau est le grand carrefour du piémont pyrénéen à la croisée des chemins entre  entre Toulouse, Bordeaux et Saragosse.
Elle est une ville-jardin, riche de ses paysages. Lamartine disait que si Naples est la plus belle vue de mer, Pau est la plus belle vue de terre : admirez les Horizons palois, un site classé qui offre un panorama unique sur la Chaîne des Pyrénées depuis le cœur de ville.
Ville d'Art et d'Histoire, nous sommes détenteurs d'un riche patrimoine historique, culturel et gastronomique.  Cette singularité, ces valeurs, nous en faisons une force pour nous projeter dans le futur. Vous découvrirez une ville en pleine métamorphose, notamment dans son cœur urbain.
Pau,  ville universitaire, est un territoire d'excellence et d'innovation qui rayonne dans le grand sud-ouest. Nos filières économiques font de notre agglomération un espace attractif et dynamique.  Aéronautique, technologies de l'information et de la communication, géo-sciences,  mais aussi filières équine et agroalimentaire : autant de points forts qui sont de puissants leviers de développement et d'emploi … sans oublier bien sûr nos régiments.
Nous saurons vous faire partager nos atouts et vous donner le meilleur des accueils.

Général d'armée Bertrand RACT-MADOUX
Chef d'Etat-major de l'armée de Terre
En cette année 2013, marquée fortement par la Défense, il revient à l’armée de Terre d’accueillir les 11e universités d’été de la Défense, les 9 et 10 septembre prochain. Elles se dérouleront à Pau, dans une région qui offre un remarquable cadre d’expression interarmées. Se côtoient en effet, sur ce territoire, forces terrestres, forces spéciales et forces aériennes, autant de composantes impliquées dans le combat aéroterrestre et particulièrement concernées par les évolutions actuelles de notre défense.
Ces journées s’inscriront également dans la perspective du nouveau Livre Blanc sur la Défense et la sécurité nationale. Entre ambitions et réalisme, les travaux de la loi de programmation militaire offriront, à la lumière des opérations en cours, en Afrique ou ailleurs, un support particulièrement propice aux réflexions qui seront menées pendant ces deux jours.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire