mardi 25 juin 2013

La loi de programmation militaire reportée après le 14 juillet, probablement à la rentrée



Attendue depuis la publication du Livre Blanc, la loi de programmation militaire (LPM) qui définira les budgets de la défense de 2014 à 2019 se fait toujours attendre...

Le projet de loi ne sera d'ailleurs vraisemblablement pas présenté avant la date du 14 juillet, symbolique pour les armées. Les ultimes arbitrages de François Hollande prennent du temps, et le conseil des ministres n'examinera la question qu'au mois d’août. Un conseil de défense devrait néanmoins se réunir en juillet à l'Elysée dans le but de finaliser le dossier.

Les arbitrages actuels sont annoncés comme intenses et étant donné la situation financière de l'Etat,  on imagine que chaque décimale du budget est débattue ardemment.

Le Livre Blanc de la Défense et de la Sécurité avait représenté une victoire pour le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian, qui avait obtenu un budget annuel de 31,4 milliards d'euros pour les 5 prochaines années (contre l'avis de Bercy mais avec l'appui de l'Elysée), sauvant en quelques sortes les meubles face à la cure d'austérité qui touche les ministères.
Cependant, les armées comme les industriels attendent avec impatience la LPM qui définira plus en détail les grandes orientations de la décennie. Grands programmes d'armement, nombres d'avions de chasse,  ou encore réduction des effectifs : tout devrait y être détaillé.

Rappelons que le budget comportera des "recettes exceptionnelles" qui devraient être tirées de la vente de biens immobiliers du ministère, ou notamment de fréquences radioelectriques. De plus, ce budget ne sera pas indexé sur l'inflation des prochaines années, et devrait donc au final perdre en pouvoir d'achat au fil du temps...

Il faudra dont patienter encore quelques temps pour avoir toutes ces précisions pourtant tant attendues, probablement à la rentrée, la LPM n'étant pas présentée avant août et en tenant compte des vacances parlementaires...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire