vendredi 21 février 2014

Meeting à Cazaux pour les 80 ans de l'Armée de l'air - 21 et 22 juin



Les 21 et 22 juin sur la base aérienne 120 de Cazaux, aura lieu le meeting de l’air qui célèbrera les 80 ans de l’armée de l’air, le centenaire de la base girondine et les 100 ans de la première mission spéciale ! Plus d'informations sur les festivités autour de l'anniversaire des ailes françaises sur  http://www.80ans-armeedelair.fr/



Présentation: 

Un meeting de l’air est organisé sur la base aérienne 120 de Cazaux à l’occasion des 80 ans de l’armée de l’air. Cet événement célébrera également deux centenaires majeurs : celui de la base aérienne girondine et celui de la première mission spéciale.

Née par décret du 2 juillet 1934, cela fait 80 ans que l’armée de l’air agit au quotidien au profit de la Nation. La célébration officielle de son 80e anniversaire se déroulera les 21 et 22 juin 2014 sur la base aérienne 120 de Cazaux. Tout au long de ce week-end, les visiteurs assisteront à des présentations statiques et dynamiques réalisées par des avions emblématiques de l’armée de l’air française, des plus anciens aux plus récents. Marquant leur attachement à l’armée de l’air, de nombreux invités français et étrangers ainsi que les industriels partenaires de la Défense sont attendus sur la base cazaline qui fêtera par ailleurs à cette occasion son centenaire. C’est, en effet, au cours de l’année 1914 que le capitaine Marzac, sur ordre du président de la commission militaire des études aéronautiques de Vincennes, fixa son choix sur le lac de Cazaux pour la création d’une école de tir des hydravions. Enfin, ce meeting coïncidera avec le 100e anniversaire de la première mission aérienne spéciale, consistant à infiltrer, par les airs, les lignes ennemies pour en exfiltrer du personnel détenteur de renseignements. Cette grande manifestation aérienne sera accessible sur invitation le samedi 21 juin et retransmise sur France 2 ce jour-là. Elle sera ouverte au public le dimanche 22 juin 2014.



Historique de la BA 120 Cazaux

La plateforme de Cazaux débute son histoire en 1913. Le capitaine Marzac choisit le site de Cazaux, notamment pour la proximité de son lac, qui doit permettre la circulation des cibles et l’amerrissage des hydravions. Les travaux d’aménagement sont entrepris début 1914.

Le 12 août 1915 est créé l’« Ecole de tir aérien ».

En 1916, des hydravions arrivent à Cazaux. Les travaux se poursuivent avec la création d’un vaste aérodrome en bordure du lac.

A la libération, en 1945, se développe l’Ecole des Mitrailleurs Navigateurs Bombardiers. Puis, en 1946, les premières formations sont assurées au profit des pompiers de l’air.

Une annexe du Centre d’essais (CEV) en vol de Brétigny s’installe en 1948 pour mener des campagnes d’essais des armements aériens.

La Base-École devient au 1er août 1962 la BA 120. Cette même année voit l’arrivée d’un détachement permanent d’hélicoptères de l’Escadron d’hélicoptères 01/68 qui deviendra l’EH 01/067 « Pyrénées ».

L’escadron de chasse 1/7 « Nice » équipé de Mystère IV arrive en 1963 ; il donnera naissance un an plus tard à la 8e Escadre de chasse qui deviendra l’Escadre de transition opérationnelle (ETO) en 1995, équipée d’Alphajet.

L’escadron de bombardement 2/91 « Bretagne » équipé du Mirage IV est créé le 1erdécembre 1964. Il participera à la force de dissuasion nucléaire française jusqu’à sa dissolution en 1996.

Le Centre d’expériences aériennes militaires (CEAM) implante en 1971 à Cazaux une annexe chargée des essais d’armement.

L’escadron 150 de la République de Singapour, équipé d’A4 Skyhawks, s’installe en juin 1988 à Cazaux pour conduire la formation des pilotes de chasse singapouriens.

En septembre 2004 débute le processus de fusion des formations des pilotes belges et français. L’AJeTS (Advanced Jet Training School) est créée.

Enfin, en 2014, la base aérienne de Cazaux fêtera ses 100 ans, ainsi que les 10 ans de la coopération franco-belge.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire