lundi 24 mars 2014

Une application F-Aero pour les télépilotes de drones - Aerobuzz.fr

Si les drones sont désormais autorisés à évoluer dans l’espace aérien français, leurs télépilotes doivent intégrer une densité d’informations aéronautiques pour ne pas enfreindre la loi. D’où l’idée de F-Aero de réunir dans une application tout ce que dont à besoin un opérateur à l’instant T.

.Le télépilote de drone peut visualiser l’ensemble des restrictions sur la carte aéronautique AIP-Drone développée par F-Aero© F-Aero

Logique que les télépilotes français de drones soient les premiers à bénéficier d’une carte aéronautique dédiée puisque la France est l’un des premiers pays au monde (le premier sans doute…) à s’être doté récemment une législation relative à la mise en oeuvre des drones civils. Cette réglementation qui date du printemps 2012 distingue quatre catégories de drones et impose, pour chacun, un niveau requis de formation pour les télépilotes [1].


Nul n’étant sensé ignorer la loi, maintenant qu’une loi régissant leur activité existe, les opérateurs de drones doivent s’y soumettre. S’y soumettre, cela signifie notamment évoluer dans l’espace aérien en respectant les règles de l’air et surtout en intégrant les informations relatives à l’espace aérien. Comme le pilote d’avion ou d’hélicoptères, le télépilote de drone doit, avant d’entreprendre son vol, connaître toutes les restrictions et 
contraintes.

.Grâce à son code couleur, le service AIP-Drone permet de visualiser les altitudes maximales de survol.© F-Aero

Là où le problème se complique, c’est à l’abord des pistes. Qu’il s’agisse d’aérodromes, d’aéroports, de bases ULM, d’hélistations… La restriction et la hauteur de pénétration varient en fonction de la proximité par rapport à l’axe et au sens de décollage. Le télépilote doit donc avoir au préalable repéré toutes ces zones à pénétration réglementées qu’il pourrait être amené à rencontrer au cours de sa mission pour déterminée sa hauteur maximale de survol. Cela implique la collecte d’informations émanant de plusieurs sources, ainsi qu’une actualisation de ces informations. Il doit enfin répertorier les zones AZBA actives à moins de 500ft AGL ainsi que les ZIT, ZRT, P, R et D.

La carte aéronautique AIP-Drone permet au télépilote de disposer d’une information aéronautique actualisée au moment où il en a besoin© F-Aero

D’où l’idée de F-Aero, le spécialiste des applications pour pilotes privés, de regrouper sur une carte géolocalisée toutes les informations aéronautiques indispensables au télépilote. Ce nouveau service est aip-drones.fr qui doit permettre de voler en respectant les règles de l’air et la loi. Proposée à partir de fin mars sous forme d’un webservice commercial et d’une application iPad, elle fournira une visualisation cartographique des annexes de Arrêté du 11 avril 2012 relatif à l’utilisation de l’espace aérien par les aéronefs qui circulent sans personne à bord (NOR : DEVA1207595A).

Ce nouveau service développé par F-Aero, décidément présent sur tous les fronts, est plus particulièrement destinés aux opérateurs professionnels de drones. Il est évident qu’il sera utile aux particuliers.

Gil Roy


[1] L’arrêté du 11 avril 2012 relatif à « la conception des aéronefs civils qui circulent sans aucune personne à bord, aux conditions de leur emploi et sur les capacités requises des personnes qui les utilisent » a été publié au Journal officiel de la République française en date du 10 mai 2012.
L’ensemble des dispositions applicables pour réaliser des activités particulières avec un aéronef télépiloté est défini dans l’annexe 2 de l’arrêté du 11 avril 2012 précité.
Les exigences liées à l’espace aérien sont définies par ailleurs dans l’arrêté du 11 avril 2012 relatif à « l’utilisation de l’espace aérien par les aéronefs qui circulent sans personne à bord » et ne sont pas prises en compte dans le présent document.
D’autre part les exploitants réalisant des prises de vues aériennes doivent respecter les dispositions de l’article D. 133-10 du code de l’aviation civile et de l’arrêté du 27 juillet 2005 portant application de cet article.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire