vendredi 16 mai 2014

La flotte de Caracal bientôt réunie à Cazaux ?



La commission des affaires étrangères de la défense et des forces armées du Sénat a approuvé à l’unanimité un rapport intitule "Le renforcement des forces spéciales françaises avenir de la guerre ou conséquence de la crise ?".

En parcourant ce document (dont j'encourage la lecture), mis à disposition en avant première et en exclusivité par Theatrum Bellion découvre au paragraphe 58 que les 3 rapporteurs se prononcent en faveur d'un rassemblement de la flotte de Caracal sur la BA 120 de Cazaux. La raison invoquée est la présence d'infrastructures industrielles en Gironde, facilitatrices pour le soutien.

C'est une idée qui circulait depuis la parution de Livre Blanc il y a un an. Rappelons que les EC725 Caracal sont à la fois localisés à Cazaux (33) servant l'Escadron d'Hélicoptères 1/67 Pyrénées et à Pau (64) au sein du 4ème Régiment d'Hélicoptères des Forces Spéciales (4e RHFS). 
La DGSE utilise également 3 Caracal de façon indépendante pour son service action, ceux-ci étant basés au sein du GAM-56 Vaucluse.

Sur ce je vais continuer l'analyse de ce rapport au calme, puisque ce blog va faire un petit break printanier d'une semaine, et là où je me trouverai.. point d'internet ! 

*Descriptif de la photo : Entraînement à la RESCO pour le CPA30 (BA106 de Bordeaux Mérignac) sur la base Davis-Monthan de l'US Air Force, en Arizona, lors de l'exercice ANGEL THUNDER 2014 (Photo Armée de l'Air- 15 mai 2014))

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire