mercredi 28 mai 2014

Rafale: Le Qatar avant l'Inde ?


On le sait, la signature du contrat géant pour la vente du Rafale de Dassault se fait attendre. Elle devrait tout de même avoir lieu fin 2014, ou début 2015. Soyons optimistes, la LPM en dépend, industriels et PME aussi...
Mais ce fameux premier contrat à l'export pour l'avion de chasse multirôle français pourrait venir de là où on ne l'attend pas. En effet, le 23 juin prochain, le nouvel émir du Qatar, cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani, pourrait annoncer lors de sa visite à Paris avoir sélectionné le Rafale !

Selon des sources concordantes, tout est prêt, les voyants sont au vert pour une annonce. On parle de 72 avions de combat.

Le Qatar dispose actuellement d'une petite armée de l'air, composée de 12 Mirage 2000-5, et désirerait augmenter sa flotte d'avions de combat à 72, dont un premier lot de 36, si l'on en croit l'appel d'offre lancé il y a bientôt un an. 
Trois candidats, et pas des moindres, se sont manifestés : Dassault Aviation avec le Rafale, l'américain Lockheed Martin, et enfin le consortium Eurofighter pour son aéronef du même nom.
Cependant, il semble que Dassault ait pris l'ascendant sur ce dossier, des négociations auraient lieu depuis le mois de mars. De plus, à ce rythme, le laps de temps entre l'annonce et la signature effective du contrat devrait prendre beaucoup moins de temps qu'avec le client indien.

La lumière au bout du tunnel ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire