mardi 6 mai 2014

Thales et la Région Aquitaine signent une convention pour développer un écosystème compétitif et innovant

Comme annoncé sur ce blog il y a maintenant deux mois,  Alain Rousset et deux hauts dirigeants de Thales Group (Michel Mathieu, président de Thales Avionics et Pierre-Eric Pommellet, président de Thales Systèmes Aéroportés) ont signé, ce lundi 5 mai, une convention de partenariat pour développer un écosystème innovant en Aquitaine.

Alain Rousset (à droite),  Michel Mathieu et Pierre-Eric Pommellet,
après la signature de la convention entre la Région Aquitaine et Thales Group
C'est un contrat de réciprocité que l'Aquitaine et Thales Group ont signé : la Région accompagne les projets de Thales et de ses partenaires, en retour, Thales aide la Région à renforcer le tissu de PME et d’ETI. 
Les secteurs visés sont nombreux: l’interaction homme-système, la sûreté et la sécurité des systèmes, le traitement du signal, des images et de la vidéo, les systèmes télé-opérés, ou encore les capteurs et radars de surveillance.
"Ce sont des technologies que l'on retrouvera demain dans nos voitures", a souligné Alain Rousset. Tout en ajoutant qu'il était rare qu'une région soutiennent à ce point l'industrie militaire...

Pour y parvenir, la convention prévoit de développer le potentiel de recherche en amont dans ces domaines, de structurer la sous-traitance, de développer l’offre de formations continues.
Thales avait annoncé, il y a tout juste un an un investissement de 200 millions d'euros pour le nouveau campus du groupe en Gironde. Le projet permettra de maintenir 2 000 emplois directs, sans compter les sous-traitants, ce nouveau campus industriel rassemblant à Mérignac le personnel de ses sites de Pessac, spécialisé dans les radars, et du Haillan, dédié à la conception de cockpits.
Le campus de Thales devrait voir le jour en 2017.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire