mercredi 25 juin 2014

JYLD « Bordeaux, le pôle majeur de l'organisation de l'Armée de l'Air »

Jean-Yves Le Drian à Cazaux pour les 100 ans de la BA 120. © FRED DUFOUR / AFP
© FRED DUFOUR / AFP Jean-Yves Le Drian à Cazaux pour les 80 ans de l'AA.
La rumeur était dans l'air depuis un moment déjà, elle avait même couru sur ce blog : la partie du commandement de la force aérienne (CFA) encore présent à Dijon déménagera en 2015 à Bordeaux, qui héberge déjà le CSFA (soutien des forces), et la SIMMAD (maintenance) sur la BA106 de Bordeaux-Mérignac. 

C'est lors de ce week end dédié aux 80 ans de l'Armée de l'Air que le ministre de la Défense  l'a dit annoncé. Dans un premier temps aux élus et chefs d'entreprises réunis samedi matin à Bordeaux, puis publiquement devant les caméras, à Cazaux.


"L'Armée de l'air est en train de mettre en application son plan stratégique, ce qui amènera à faire de Bordeaux le pôle majeur de l'organisation de l'Armée de l'air" a-t-il expliqué. 
"C'est à Bordeaux que sera le commandement des forces aériennes dans quelques mois" a-t-il ajouté. Un transfert "logique" pour assurer "la cohérence" de la défense qui devrait amener 300 postes de militaires en plus sur Bordeaux.

De plus, le 26 juin 2014, l’escadron 2/2 «Côte d’Or» quittera définitivement la base aérienne 102 de Dijon pour s’installer sur la base aérienne 120 de Cazaux. En tout, 13 avions biplace, 25 pilotes et 63 mécaniciens occuperont un troisième site de maintenance à Cazaux, ouvert spécialement pour leur arrivée.

C'est le choix de la cohérence, puisque le général Serge Soulet, qui commande le CFA et le CSFA devait se partager en permanence entre trois sites (Mérignac, Dijon et Paris) sur lesquels était éclaté son état-major. Selon lui, " ce grand commandement réunit l’ensemble des forces conventionnelles, d’appui et spéciales de l’armée de l’Air. Il se distingue des FAS et du CDAOA qui sont deux commandements opérationnels. Les Forces aériennes constituent, ce qu’on appelle un commandement organique. Véritables réservoir de forces, elles regroupent 25.000 personnes, 500 unités sur l’ensemble des bases en Métropole et outre-mer, mais aussi à l’étranger ".


En plus d'être un des principaux bassins industriels aéronautiques français avec la région Midi-Pyrénées et l’Ile-de-France(avec les sous-traitants, le secteur aéronautique emploie plus de 310.000 personnes pour un chiffre d’affaires global de plus de 42 milliards d’euros), la région Aquitaine se positionne de plus en plus comme une région clé pour l'Armée de l'Air. A elle seule, l’Aquitaine représente 40.000 emplois industriels. La présence de grands groupes comme Dassault Aviation, CEA, le Groupe Safran, Airbus Defense & Space, Sogerma, Roxel, Sabena Technics, SAFT, Thales, AIA.... place plus que jamais la région et surtout l'agglomération bordelaise à une place décisive.

Pour en savoir plus sur le CFA et le CSFA, je vous invite à consulter le site de l'UED 2014.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire