mercredi 6 août 2014

Exercices sur le littoral sud ouest pour les forces spéciales en juillet

Les plagistes du mois de juillet n'ont pas pu passer à coté de l'activité débordante de nos armées sur le littoral du sud ouest. Mirage, Rafale, C160, Gazelle, Puma, Caracal, pour ne citer qu'eux, sont les aéronefs que j'ai moi même pu observer (et même un parachutage au dessus du camp de Souge !) en l'espace de quelques jours dans le ciel girondin. Sans parler de la démo de la Patrouille de France samedi dernier sur le front de mer de Lacanau Océan.
Ce mois dernier a en effet été l'occasion pour les forces spéciales, terre et air, de s'entraîner en Gironde et dans les Landes.

Entraînement de la BFST
Crédits : C. MARTINEZ
Le 15 juillet tout d'abord, les unités nautiques de la brigade des forces spéciales Terre (BFST) ont effectué un entraînement à la mise en place par saut LOS (largage opérations spéciales) sur plan d’eau, sur le site du lac d'Hourtin.

Réalisé de nuit, cet entraînement a vu le largage de trois équipes de recherche nageur-palmeur, du 2ème escadron du 13éme régiment de dragons parachutistes (13ème RDP basé à Martignas sur Jalle), dont une de plongeurs oxy, et deux sticks action spéciale (SAS fluvial et SAS plongeurs offensifs) du 1er régiment de parachutistes d’infanterie de marine (1er RPIMa, Bayonne). Les largages ont été effectués par un C160 de l’escadron « Poitou », de l’armée de l’air (Orléans).

Ce mode d’insertion, maîtrisé par les éléments renseignement et action nautiques de la brigade, est particulièrement exigeant et nécessite un entraînement régulier.

«Aigle Ardent» : un exercice perçant !

Du 21 au 25 juillet cette fois, le commando parachutiste de l’air n°20 (CPA 20 de Dijon) et l’escadron d’hélicoptère (EH) 1/67 « Pyrénées » (Cazaux) participaient à l’exercice « Aigle Ardent » depuis la base aérienne 120 de Cazaux. L’escadron de chasse 2/30 «Normandie-Niemen » (Mont de Marsan), spécialisé dans la reconnaissance aérienne appuyait les troupes au sol.
Etait aussi présent le groupe interarmées d’hélicoptères de Villacoublay.

«Aigle Ardent» : un exercice perçant !

Le but de cet entraînement tactique était d'associer les différents savoir-faire de ces quatre unités. Le programme a débuté par différentes missions amenant les CPA à s'exercer à l’aérocordage (corde lisse ou grappe) avec deux Caracal de l’EH 1/67. La prise de la plateforme aéroportuaire de Saintes (base aérienne 722), fut un des temps fort de l’exercice.

«Aigle Ardent» : un exercice perçant !

«Aigle Ardent» : un exercice perçant !«Aigle Ardent» : un exercice perçant !









Les différentes unités se sont également entraînées à la récupération de personnel isolé ainsi qu’au tir technique et tactique. Le mercredi 23, au soir, les commandos se sont infiltrés sur le site DGA Essais de missiles (anciennement appelé "centre d’essai des Landes", à Biscarosse) pour effectuer une mission de survie en zone hostile.

«Aigle Ardent» : un exercice perçant !

Toute cette activité des forces spéciales dans la région, ajoutée à leur colocalisation de plus en plus importante en zone sud ouest m'amenera très prochainement (au cours du mois) à un petit sujet sur l'ensemble des unités du COS. Elles méritent bien cette attention...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire