vendredi 5 septembre 2014

Belgique: Suspicions autour du choix du futur chasseur des forces aériennes

Un F-16 belge à Cazaux en juin 2014
Photo Pax Aquitania

Comme ce blog l'a déjà évoqué, la Belgique cherche à remplacer ses 54 F-16 d'ici à 2023, et devrait faire l'achat de 40 exemplaires d'un chasseur-bombardier moderne (4ème, ou 5ème génération pour le F-35). Le Rafale est officiellement en compétition depuis juin.

Seulement voilà, de fortes suspicions pèsent sur les intentions du gouvernement belge. C'est ce qui ressort d'un document secret interne que s'est procuré la presse locale. Le Ministère de la Défense opterait d'ores et déjà pour le Joint Strike Fighter F-35, de Lockheed Martin, pourtant de loin le plus cher. 
Les autorités ont réagi dans la foulée en signifiant dans un communiqué qu'aucun des concurrents à l'obtention du contrat de renouvellement des F-16 n'était favorisé.

Dans les faits, il apparaît que le ministre de la Défense sortant, Pieter De Crem était un partisan déclaré du chasseur américain. Un questionnaire a été envoyé par son ministère aux avionneurs en lice : Lockheed, EADS/BAE, Saab, Boeing et Dassault. Ce document ayant fuité et été analysé par un spécialiste, Christ Klep, laisse transparaître un fort parti pris pour le F-35.
Concrètement, la liste des équipements souhaité par la Belgique en terme défense aérienne, attaque au sol, ou brouillage électronique, ne laisserait aucune marge à la concurrence. De plus, les capacités évoquées seraient largement au dessus des besoins de l'Armée de l'air du Royaume...
 
J'avais déjà émis une réserve sur le fait que la compétition puisse se jouer à armes égales. En effet, les Pays-Bas, premier partenaire militaire de la Belgique, ont opté pour 37 JSF F-35 pour un coût de 4,5 milliards d'euros (à ce jour...). Or, le budget belge annuel de la défense est de 2,6 milliards... 

Ce choix, le plus onéreux (on évoque 6 milliards d'euros), fait donc polémique. D'autant que du côté des élus, on espère des retombées en matière économique, ce qu'apporterait un choix plus "européen". 

PS: pendant ce temps là, les F-35 enchaînent les ennuis....


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire