mercredi 3 septembre 2014

Dassault va racheter 10% de ses propres parts à Airbus


Comme je le signalais dans un précédent article, Airbus Group souhaite se soulager de sa participation, à hauteur de 46,3% dans l'avionneur Dassault Aviation, celle-ci étant désormais jugée comme non stratégique. C'est ainsi qu'une assemblée générale des actionnaires de Dassault Aviation se réunira le 24 septembre et devrait voter une autorisation de rachat de 10 % de son capital. 

Le coût total de l’opération pourrait atteindre 1,215 milliard d’euros, soit 1.200 euros par action. Ce qui valoriserait le fabricant à plus de 12 milliards d’euros. Airbus Group y gagnerait pour sa part 5,6 milliards d’euros. 
La trésorerie disponible du groupe s’élevant à 3,14 milliards d’euros, ce rachat s'avère tout à fait judicieux et sans risque. Dassault ne fait que s'octroyer une marge de manœuvre plus large, ne disposant à ce jour "que" d'une majorité de 50,55% du capital.

L'Etat, qui dispose d'un droit prioritaire en raison de l'activité "stratégique pour la nation" du groupe, ne devrait pas augmenter sa participation au capital. Mais Dassault Aviation, qui dégage actuellement 10 % de marge annuelle, et peut voir l'avenir sereinement grâce à la perspective d’un premier contrat à l’export pour le Rafale en Inde, et à une reprise du marché de l’aviation d’affaires, risque de devenir très prochainement une cible de premier choix pour les investisseurs.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire