mercredi 1 octobre 2014

Entretien avec le Général Soulet, chef du CFA et nouvel OGZDS-SO

Petit événement sur Pax Aquitania, et pas des moindres, puisqu'il s'agit d'une interview du Général de Corps Aérien Serge Soulet, commandant du CFA (Commandement des Forces Aériennes) et nouvel OGZDS-SO (Officier général de la zone de défense et de sécurité sud ouest).
Je tiens particulièrement à remercier le Général et ses collaborateurs, pour la mise en relation et pour leur accessibilité. 

Découvrez sans attendre cet entretien !


Le Général Serge Soulet

1 – Mon Général bonjour. Le Commandement des Forces Aériennes, que vous dirigez depuis un an, s'installe sur la BA de Bordeaux Mérignac, le choix de l'Aquitaine n'est pas un hasard...
Ce choix n’est effectivement pas le fruit du hasard et répond à une logique d’attractivité (au sens physique du terme) et de continuité. Ce n’est pas sans raison, par exemple, que le site de Cazaux a été choisi pour célébrer le 80ème anniversaire de l’armée de l’air le 21 juin dernier. Berceau, entre autres, de la dissuasion aéroportée, l’Aquitaine et l’armée de l’air ont une longue histoire commune, histoire que l’on peut d’ailleurs élargir à l’ensemble de l’aéronautique militaire. La création ici sur la base aérienne de Bordeaux Mérignac du nouveau commandement des forces aériennes (CFA) s’inscrit donc dans une suite logique de consolidation d’un grand pôle aéronautique militaire après l’installation du commandement du soutien des forces aériennes (CSFA) en 2008, qui avait précédé celle de la structure intégrée de maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques de la défense (SIMMAD) en 2012.

2 -  Les professionnels du secteur aéronautique, largement représentés dans la région, doivent-ils s’attendre à une collaboration plus aigüe avec l’Armée de l’air ?
Dans la région, le lien étroit qui unit les professionnels civils du secteur aéronautique et l’armée de l’air est peu connu, mais existe déjà depuis de nombreuses années. Membre fondateur du Bordeaux Aquitaine Aéronautique et Spatial (BAAS), nous avons, depuis longtemps, tissé des liens aussi bien avec les grands groupes industriels qu’avec certaines PME-PMI. Avec Safran et Snecma, par exemple, nous avons organisé en mai à Mont-de-Marsan un symposium réunissant les utilisateurs du moteur du Rafale, le M88. Nous disposons au sein de notre état-major bordelais d’antennes de certains groupes avec du personnel détaché. Sous la direction de la SIMMAD nous participons activement à l’animation de plateaux techniques Etat-Industrie sur nos principales flottes. Je suis partisan des décloisonnements, aussi je souhaite, en respectant les périmètres de chacun, favoriser ce dialogue qui nous permet à tous d’être, ensemble, plus performants.

Le Général Soulet lors de sa prise de fonction officielle,
le vendredi 25 septembre, à Bordeaux 
Crédit photos: L.Escure©Armée de l'air

3 -  Le CFA a subi une réorganisation importante, quel est votre jugement sur cette évolution ?
Cette réorganisation n’est pas subie ; elle est au contraire voulue par le haut commandement de l’armée de l’air, car nécessaire. La création de ce commandement à Bordeaux est en effet un des axes majeurs du plan stratégique de l’armée de l’air « Unis pour faire face ». La fusion du commandement de Dijon et de celui de Mérignac (le CSFA) vise à simplifier les structures de commandement et à améliorer la coordination technico-opérationnelle. Le CFA conserve sa mission de préparer les unités au combat et de soutenir les forces engagées, qui le sont souvent dans la durée. Il est le véritable réservoir de forces (conventionnelles, d’appui et spéciales) de l’armée de l’air.
2014 est une première étape avec l’installation ici de mon équipe rapprochée et de mes principaux adjoints ; l’ensemble de mon état-major a vocation à être totalement rassemblé sur le site de Mérignac à l’été 2015.
Après un an de travail commun entre les états-majors bordelais et dijonnais, maintenant unifiés, je peux vous dire que, de l’avis de tous nos partenaires, ce CFA apporte une véritable plus-value dans le fonctionnement de l’armée de l’air.

4 - Vous remplacez le Général Furet-Coste en tant qu'OGZDS-SO, un cadre interarmées et régional , que représente pour vous ces nouvelles responsabilités ?
Je suis très honoré d’avoir été choisi pour occuper les fonctions d’officier général de zone de défense et de sécurité – sud-ouest (OGZDS-SO). Il s’agit, pour moi, d’une charge supplémentaire et importante alors que la création du nouveau commandement des forces aériennes (CFA) n’est pas encore totalement finalisée. Cependant, cet adossement d’un grand commandement de forces, tel que le CFA à un commandement territorial, ne fera que renforcer et crédibiliser mon action d’OGZDS auprès des acteurs civils du grand Sud-Ouest. Rechercher pour nos soldats, aviateurs et marins engagés, le soutien de la population et des forces vives de la région, expliquer les transformations qui sont à l’œuvre au sein de notre ministère, sont parmi mes objectifs prioritaires au même rang que la participation des armées au traitement des crises sur le territoire national. Aussi, je fais mienne la maxime du général De Villiers, le chef d’état-major des armées : « faire ensemble, faire autrement, faire au mieux ».



Biographie du Général Serge Soulet
1985 : Breveté pilote de chasse – Escadron de chasse 2/4 «La Fayette», Luxeuil
1989 : Officier d’échange, 433ème ETAC Bagotville, Canada
1992 : Chef des opérations, escadron de chasse 3/30 « Lorraine », Reims
1999 : Commandant de l’escadron de chasse 1/30 « Alsace », Colmar
2000 : Conseiller du personnel navigant « chasse », Direction du personnel militaire de l’armée de l’air, Paris
2004 : Commandant de la base aérienne 103, Cambrai
2007 : Auditeur du Centre des hautes études militaires (CHEM) et de la session nationale de l’Institut des hautes études de la défense nationale (IHEDN), Paris
2008 : Chef de la cellule « organisation et ressources humaines » et adjoint-Air du chef du cabinet militaire du ministre de la Défense, Paris
2010 : Sous-chef « emploi-soutien », État-major de l’armée de l’air, Paris
Depuis 2013 : Commandant du CFA et du CSFA
 
2014:  Officier général de la zone de défense et de sécurité sud-ouest

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire