mardi 14 octobre 2014

La Jeanne d'Arc est arrivée à Bordeaux

Le navire-école Jeanne d'Arc à son arrivée au port de Bassens le 14 octobre 2014
La Jeanne d'Arc à son arrivée au port de Bassens le 14 octobre 2014
(Photo Mehdi Fedouach. AFP)

Retiré du service actif en 2010, le (mythique !) porte hélicoptère «Jeanne d’Arc», navire école et véritable porte étendard de la Marine Nationale dans le monde est arrivée ce mardi 14 octobre dans le port de Bassens, pour y être démantelé.  

Deux filiales de Veolia seront chargées du démantèlement de la Jeanne. Sa dépollution, son désamiantage notamment, prendra environ six mois. Elle sera ensuite découpée en cale sèche.
Le secteur de la déconstruction des navires est en plein essor et représente de nombreux défis en matière de normes environnementales. Les chantiers de Bassens se sont d'ores et déjà remarquablement bien placés sur ce segment.

Parti de Brest il y a trois jours, la "vieille dame"a connu son dernier voyage. Elle sera rejoint par le non moins célèbre (à Bordeaux en tout cas) croiseur Colbert dans le cours de l'année 2015. Il connaitra le même destin.

Construite à l’arsenal de Brest de 1959 et 1964, la Jeanne d’Arc a effectué 800 escales durant ses 46 ans de carrière, sillonné 84 pays et parcouru 3,25 millions de kilomètres, soit l’équivalent de 79 tours du monde. Elle a en outre formé des milliers d’élèves officiers.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire