mardi 14 octobre 2014

La réorganisation de Thales Avionics profite à Mérignac


Les grandes manœuvres se poursuivent dans l'aéronautique française .Il y a une semaine, les employés de Thales des sites de Meudon (92) et Vendôme (41) apprenaient de la bouche de Michel Matthieu, le PDG de Thales Avionics, la délocalisation de leurs activités de calcul, d'ingénierie systèmes et de relations entre l'homme et les systèmes de pilotage. Et comme le malheur des uns fait le bonheur des autres, c'est principalement à Bordeaux, Mérignac plus précisément que ces postes seront transférés. 

C'est environ 300 postes, sur un effectif total de recherche et de développement de 450 pour Meudon, qui seront donc rapatriés dans l'agglomération bordelaise, le reste de la réorganisation profitant également à Toulouse, Châtellerault (86) et Valence (26).
De plus, la direction de Thales Avionics a confirmé l'installation de sa direction générale à Mérignac, dans les futurs locaux du "campus Thales".

Le projet de Campus du futur de Thales à Mérignac

Comme les lecteurs de ce blog le savent déjà, Thales investit 200 millions d'euros, une somme considérable, dans « Air'Innov », un projet visant à fusionner d'ici 2017 ses deux usines de Pessac (radars) et du Haillan (systèmes de visualisation et les cockpits) sur un nouveau site ultra moderne à Mérignac, et donc les travaux de terrassement ont débuté il y quelques semaines,

Si l'on cumule, ce site de plus de 50 000 m² réunira donc environ 2 300 ingénieurs, informaticiens et techniciens. Sans compter les cadres.

Thales Avionics, est la branche spécialisée dans les instruments de cockpits civils et militaires du groupe. Celle ci comporte  4 700 salariés en France sur un total mondial de 65 000 personnes. Chahutée par la concurrence, sa réorganisation est destinée à faire face à des impératifs d'efficacité dans le cadre du plan d'amélioration de la compétitivité lancé en 2013.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire