vendredi 21 novembre 2014

Le Pacte Défense PME porte ses fruits

Il n'y a pas que les grands programmes (cf la commande de 12 ravitailleurs MRTT "Phénix") ! Le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian était hier sur le site de l'Ecole Polytechnique, à Palaiseau (91) où se déroulait la 3ème édition du Forum DGA Innovation. C'est 24300 PME et 1620 ETI qui sont concernées par des contrats directs avec le ministère.

En ces temps incertains budgétairement parlant, le tissu économique de la défense se doit d'être choyé... Ce 20 novembre, JYLD a donc fait état du bilan du Pacte Défense PME, lancé il y a deux ans, et dont les effets commencent à se faire sentir, assurent les chefs d'entreprise. Amélioration des délais de paiement (un problème récurrent), accompagnement à l’exportation ou encore le dispositif Rapid (pour régime d’appui aux PME pour l’innovation duale), qui augmente ses crédits annuels de de 40 à 50 millions d'euros sur la période 2013-2015, en sont des preuves tangibles.

Il est important de rappeler que le MINDEF est le premier acheteur de l'Etat et que 20% de ses dépenses, soit presque 3 milliards d'euros vont aux PME et ETI qui lui fournissent 98,5 % de ses équipements (chiffres 2013). Ceci sans compter les sous-traitants des grands groupes d'armement et d'aéronautique/spatial.
De plus, le retombées en matière d'innovation sont aussi larges dans le domaine public que militaire, comme le prouvent les exemples du drone DT-26 de la start-up toulousaine Delair-Tech, ou le gravimètre Graviter de la société Muquans, deux projets ayant bénéficié des subventions du Pacte Défense PME?

La DGA propose d'ailleurs une visite virtuelle du salon


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire