mardi 25 novembre 2014

L'IRT de Toulouse ouvre son antenne bordelaise à Talence

Retour Accueil


L'Institut de Recherche Technologique de Toulouse ouvre une antenne bordelaise à Talence. Celle-ci sera dédiée aux nouveaux matériaux aéronautiques. 

Des huit IRT en France, c'était Toulouse, en 2012, qui avait obtenu le pôle aéronautique du Sud-Ouest, devenu l'IRT "Saint Saint-Exupéry". Mais il y aura bien une antenne bordelaise, sur le campus universitaire et pleinement effective à la mi 2016.
Pour rappel, ces IRT sont destinés à accélérer l'industrialisation et la mise sur le marché de produits à la pointe de la technologie.

Alain Rousset, Michel Delpuech et les responsables de l’IRT 
© PHOTO IRT ENSAM
Le financement de cet IRT est partagé équitablement entre des investissements publics et privés. Publics tout d'abord, avec une dizaine de millions d'euros du Feder (Fonds européen de développement régional), mais également la Région et la CUB. Coté privé, c'est le groupe Safran, à travers Airbus DS, Herakles ou Roxel, mais aussi des PME comme Rescoll, qui sont impliqués dans le financement et les recherches de l'IRT Saint-Exupéry. C'est d'ailleurs Xavier Aubard, un ingénieur de Safran, qui est en charge de cette antenne.

Dès 2019 toutefois, l'IRT devra trouver la totalité de son financement dans le secteur privé ou directement sur le marché. Ses travaux encourageants dans les domaines des matériaux multifonctionnels hautes performances, l'aéronef plus électrique, et les systèmes embarqués, devraient lui assurer un avenir prometteur.

L'antenne bordelaise de l'IRT Saint-Exupéry emploiera à terme une cinquantaine de personnes.

Bonus, une sympathique vidéo expliquant la gestation du projet :


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire