lundi 1 décembre 2014

Airbus Group revend ses actions Dassault Aviation...à Dassault

Airbus Group l'avait annoncé dès cet été via son PDG Tom Enders, il compte se désengager du capital de Dassault Aviation. Cette annonce est devenue effective ce 28 novembre avec la vente d’une première tranche de 810.072 actions, soit environ 8 % du capital, sur les 46,3 % qu'Airbus possède. L'acheteur n'est autre que le groupe Dassault Aviation lui même. L'Etat français lui, n'a pas posé son véto.

L'Etat, qui disposait d'un droit de première offre, a en effet autorisé cette transaction qui s’est faite par voie de gré à gré à un prix de 980 euros l’action, pour un total d’environ 794 millions d’euros. L'opération renforce ainsi la position de la famille Dassault et son attractivité en Bourse (le groupe annule en effet directement ces 8% rachetés, faisant donc augmenter les autres parts sur le marché), alors que les questions commencent à naître quant à la succession.

L’Etat a en contrepartie conclu avec Dassault Aviation une convention lui assurant pour 20 ans la défense de ses intérêts essentiels en cas d’évolution du contrôle de l'avionneur. En effet, le fabricant du Rafale, au sein duquel la participation de l'Etat n'est incarnée symboliquement que par une action, reste hautement stratégique, du fait de sa contribution à la composante aéroportée de la dissuasion nucléaire.

Pour le groupe Airbus, c'est l'occasion de rentabiliser une participation qui ne lui apportait pas de réel pouvoir décisionnel.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire