vendredi 19 décembre 2014

Dassault présente son Falcon 8X, nouveau fleuron de l'aviation d'affaire

© Dassault Aviation


On ne le répétera jamais assez, mais le coeur du chiffre de Dassault Aviation, ce n'est pas le militaire et le Rafale, mais bien l'aviation d'affaire, et ce à presque 80% ! Impossible donc de passer à coté de la présentation du nouveau Falcon 8X.

Mercredi dans son usine d'assemblage de Mérignac, devant un parterre d'invités triés sur le volet, dont bien évidemment des clients, Dassault Aviation a dévoilé lors d'une très classieuse cérémonie le tout nouveau fleuron de sa flotte de Falcon, baptisé 8X. 

L’appareil dispose d'une jolie fiche technique : un rayon d’action de 12 000 km, un prix catalogue de 55 millions de dollars soit 10 millions de moins que les équivalents chez l'américain Gulfstream et le canadien Bombardier (Dassault, avec 17% de part de marché, se situe mondialement à la 3ème place derrière ces deux avionneurs), et une consommation en carburant théoriquement inférieure de 35% par rapport à la concurrence. 
De surcroît, son habitacle de 13 mètres aménageable en une trentaine de configurations en fait le plus long  de tous les Falcon.

Le 8X, suivi de très près dans son développement par le Falcon 5X, est destiné à ces nouveaux marchés qui redonnent de l'élan à un secteur qui peine à sortir de plusieurs années de crise. Au cœur de la cible, la Chine bien sûr ! On estime (comme pour les hélicoptères) que la demande va exploser dans l'Empire du Milieu au cours des prochaines années. Il ne faut donc pas s'étonner que Dassault ait investi la somme de 1,5 milliard d’euros dans ces deux nouveaux modèles de Falcon.

Pour les acteurs du tissu économique local, les perspectives sont réjouissantes. Marie Récalde, Députée de la Gironde (6ème circonscription, le poumon aéronautique du bordelais) et adjointe au Maire de Mérignac, et de retour du Forum de Dakar a d'ailleurs commenté sur France 3 ce qu'on surnomme parfois ce "miracle économique" qui touche Mérignac, rappelant que l'aéronautique représente 10 000 emplois sur cette commune, soit 20% !


L’appareil effectuera son premier vol au début de l'année, avec des livraisons espérées pour la fin 2016.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire