lundi 29 décembre 2014

La base du 4ème RHFS à Pau renommée CBA Damien Boiteux


Rappelez vous, nous sommes en janvier 2013, aux premières heures (minutes même) de l'intervention française au Mali. Le CBA Damien Boiteux, pilote de Gazelle au 4ème Régiment d'Hélicoptères des Forces Spéciales succombait des suites de ses blessures, et devenait le premier soldat français tué lors de l'opération Serval... et la première perte pour le 4ème RHFS en 20 ans d'existence.

Le quartier Pau-Sauvagnon, actuel cantonnement du 4ème RHFS portera donc désormais son nom. C'est le ministre de la défense en personne, Jean-Yves Le Drian qui officiera durant la cérémonie de baptême en ce mois de janvier 2015.
Le nom du CBA Damien Boiteux avait déjà été donné au QG de l'armée française sur l'aéroport de Bamako, à un marché malien, mais également au challenge annuel de tir embarqué de la brigade des forces spéciales Terre (BFST). 

10 soldats français ont été tués lors des opérations Serval, puis Barkhane. Outre Damien Boiteux, trois autres étaient membres des forces spéciales, dont tout dernièrement, l'adjudant Samir Bajja du 4e RHFS en ce mois de décembre 2014.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire