samedi 13 décembre 2014

Le Rafale pour l'Egypte. Vraiment ?

Le rafale

Une importante délégation d'une quinzaine de militaires égyptiens de l'armée de l'air et de la marine est présente ces jours-ci à Paris afin de négocier l'éventuel achat d'armements français. Et pas n'importe lesquels, puisque l'on parle de Rafale et de FREMM.

Alors que sont régulièrement évoquées les signatures prochaines (avant la fin de l'année fiscale) des premiers succès à l'export pour le Rafale de Dassault, en l’occurrence avec le Qatar et l'Inde, voilà que l'Egypte serait très intéressée elle aussi. Et les choses pourraient aller très vite...

L'Egypte chérit ses armées et serait tentée par un lot de 26 avions de combat Rafale, mais également 2 frégates de classe FREMM de DCNS. En somme les fleurons de nos industries d'armement. 
26 Rafale, cela représente au "prix catalogue" la somme de 3,6 milliards d'euros, et les modalités de paiement s'avèrent complexes, pour un Etat dont l'économie n'est pas au beau fixe.

Comment expliquer cet engouement soudain ? A l'étranger, ce n'est plus un secret, on s’intéresse au Rafale. Il ne paraît plus aussi onéreux qu'à ses débuts, et surtout, il a fait ses preuves. Politiques et militaires se sont appliqués à jouer sur l'aspect "combat proven" de l'appareil et à l'utiliser comme un outil de puissance tant militaire que diplomatique.
Aussi, l'Egypte est un cas particulier. Les USA, habitués à fournir l'armée égyptienne, ont grandement perdu en influence du fait de leur mauvaise gestion du printemps arabe, et les jeux sont désormais ouverts.

Quoiqu'il en soit, on peut constater avec amusement à quel point tout le monde en France est passé du pessimisme traditionnel à un enthousiasme un peu facile. Il faut reconnaître que le vent a semble-t-il tourné et que plusieurs signaux sont au vert, mais comme par le passé, tant que rien n'est signé... la prudence reste de mise. Avant peut être de revoir voler le Rafale au dessus des pyramides, avec la cocarde égyptienne cette fois.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire