lundi 16 février 2015

Rafale en Egypte, c'est signé ! Réactions des élus aquitains

Voilà c'est fait ! Le Ministre de la défense Jean-Yves Le Drian, accompagné du PDG de Dassault Aviation Eric Trappier, et de ceux de DCNS et MBDA, s'est rendu aujourd'hui au Caire afin de conclure officiellement le contrat de vente avec l'Egypte de 24 avions Rafale, une frégate FREMM, et les armements "assortis". 

Un contrat tant attendu, qui rassure industriels et politiques, notamment aquitains, le Rafale y générant de nombreux emplois (500 chez Dassault à Martignas-sur-Jalles, où sont fabriquées les voilures du Rafale, ou encore à Mérignac, où ce sont 1300 personnes qui œuvrent sur la chaîne d'assemblage). Ces derniers n'ont pas attendu la signature ce lundi, et ont réagi dès la fin de semaine dernière, une fois l'information confirmée par l'Elysée jeudi soir.

Le Rafale en infographie - AFP
Cliquer pour agrandir

Alain Rousset, Président de la Région, s'est bien sûr félicité pour tout le territoire aquitain, et a également annoncé qu'Aerocampus Aquitaine comptait assurer la formation des pilotes égyptiens ! « Cet avion est en grande partie construit ici sur trois sites de Dassault Aviation: Mérignac, Martignas-sur-Jalle et Biarritz. Par ailleurs, le Rafale intègre le radar et l'avionique de Thales, également produits en Aquitaine. Enfin, Aerocampus Aquitaine envisage d'assurer avec l'école de Rochefort, et sous l'égide de Dassault, la formation des mécaniciens égyptiens. »

Marie Récalde, adjointe à Mérignac et Députée de la 6ème circonscription de la Gironde, et très impliquée puisque membre de la commission de la défense et des forces armées de l'Assemblée, met elle l'accent sur la sous-traitance et l'emploi: « L'usine de Mérignac c'est à la fois civil et militaire, historiquement aussi. C'est très important pour nous, toute la sous-traitance qui est autour du rafale. »
« Au moins plusieurs centaines d’emplois directs et indirects devraient être créées en Aquitaine grâce à la vente de 24 Rafale à l’Égypte »

Alain Anziani, Sénateur et Maire de Mérignac a mis l'accent aujourd'hui sur le risque terroriste: « La commande des 24 rafales permettra d'éviter une réduction d'emploi dans l'agglomération bordelaise et nous fait espérer un développement industriel majeur autour de Dassault aviation, de Thalès et des sous-traitants. Est ce une mauvaise nouvelle pour la paix ? Pour imposer la paix, mieux vaut combattre ceux qui nous font la guerre. Comment peut-on faire semblant d'ignorer les atrocités en Syrie, en Irak, au Nigéria, au Tchad, à Copenhague hier et chez nous en janvier ! »

Enfin, Alain Juppé, Maire de Bordeaux et Président de la CUB, a salué sur son compte twitter le travail des ouvriers et ingénieurs de la région bordelaise.


En bonus vidéo, Eric Trappier, PDG de Dassault Aviation, sur le plateau de France 24:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire