jeudi 26 mars 2015

SNECMA présente ses moteurs militaires en vidéo

Amateurs d'aéronautique militaire, Snecma (Safran), a préparé pour vous, et accessoirement bien sûr ses clients, une vidéo de présentation mettant à l'honneur ses moteurs ! 

Plus précisément, il s'agissait d'un clip réalisé au moment du salon Aero India, qui s'est déroulé à Bangalore en février. Du Mirage au drone nEUROn, en passant par le Rafale et l'A400M, le motoriste montre son engagement dans des programmes emblématiques.


D'autre part, l'entreprise bien connue dans le bordelais pour son travail sur la propulsion et les lanceurs spatiaux (civils comme militaires), va fournir un jeu de vol de propulseurs plasmiques PPS®5000 à Airbus Defence and Space destiné à la plateforme de satellite Eurostar E3000 EOR.


Communiqué:
Snecma (Safran)  (Electric Orbit Raising). Le contrat d’approvisionnement a été signé ce jour par Arnaud de Rosnay, directeur des satellites de télécommunications d’Airbus Defence and Space et Jacques Pasquier, directeur de la division Moteurs Spatiaux de Snecma. Les PPS®5000 seront livrés à Airbus Defence and Space au 4ème trimestre 2016. 
Ce nouveau contrat s’inscrit dans la continuité de l’accord de coopération signé entre Airbus Defence and Space et Snecma en mars 2014, concernant l’utilisation du moteur PPS®5000 sur les satellites Eurostar, pour les missions nécessitant la propulsion électrique pour la mise à poste. 
« La confiance renouvelée que nous accorde Airbus Defence and Space pour la motorisation de ses plateformes Eurostar E3000 confirme l’intérêt majeur de la propulsion électrique pour les satellites de télécommunications ainsi que l’essor rapide de cette technologie auprès d’un maitre d’œuvre intégrateur de satellites et d’un opérateur de premier plan », a déclaré Jacques Pasquier. 
Le PPS®5000, d’une puissance de 5 kW, en cours de développement dans le cadre du plan « Satellite tout électrique » de « La Nouvelle France Industrielle », est le propulseur de référence retenu par les maitres d’œuvre associés à ce plan. Il est proposé à l’international à l’ensemble des maitres d’œuvre. 
Snecma développe depuis plus de 30 ans des propulseurs électriques pour satellites, avec le soutien constant du CNES, et propose une gamme de propulseurs plasmiques à effet Hall et de systèmes pour des puissances allant de 300W à 20kW. Cette technologie permet de réduire de 40 % la masse au lancement d’un satellite géostationnaire en configuration « tout électrique » ou d’augmenter la charge utile.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire