mercredi 22 avril 2015

Des Falcon 2000 MRA pour les gardes-côtes japonais


Dassault Aviation ce n'est pas que le Rafale ! C'est même surtout la gamme Falcon (80% du CA), un business jet qui a aussi son utilité dans les domaines de la défense et de la sécurité. Comme en témoigne ce contrat que vient de remporter l'avionneur au Japon. Le Falcon 2000 équipera en effet les gardes-côtes japonais. 

Premier succès à l'export pour le Falcon 2000 MRA (ou MSA en anglais pour Maritime Surveillance Aircraft), version surveillance maritime de la célèbre gamme de jets Falcon. Entre 2 et 6 appareils viendront renforcer la protection du littoral japonais. Le montant potentiel du contrat n'a pas été communiqué.

Le Falcon 2000 MRA possède une autonomie de 4000 nautiques (soit 7400 km) et se positionne comme le meilleur appareil sur ce marché en essor. De grands espoirs sont donc placés en lui.


Dans ce domaine en France, la Marine Nationale aligne 8 Falcon 50 (photo ci-dessus) et 5 Falcon 200 Guardian. Ceux-ci accomplissent les missions "basiques" de surveillance maritime, mais également de lutte contre la piraterie et le narcotrafic, de contrôle des pêches, de police, recherche et sauvetage, ou encore renseignement et reconnaissance (pas seulement au dessus des océans d'ailleurs). 

Rappelons que la France, grâce à ses possessions outre mer, possède la deuxième Zone Economique Exclusive mondiale. Quant au Japon, il entre dans une lutte stratégique avec la Chine pour le contrôle de la Mer de Chine. Une version armée du Falcon MRA est même à l'étude, avec la possibilité d'emport de 2 missiles anti-navire Exocet.

La surveillance maritime assurée par les Falcon est une activité peu connue du grand public, mais dont Dassault peut revendiquer un grand nombre de succès commerciaux, certains particulièrement prestigieux (ex: US Coast Guards)... 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire