jeudi 30 avril 2015

Jamais 2 sans 3 ! Au tour du Qatar de commander 24 Rafale

Un Rafale sur la base française d'Al Dhafra aux EAU. Photo Armée de l'air
Le 4 mai, François Hollande devrait conclure lors de sa visite à Doha, au Qatar un nouveau contrat export pour le chasseur Rafale de Dassault Aviation. Un troisième succès en moins de 3 mois. Le rêve éveillé continue en 2015 pour l'avionneur français.

Tout a déjà été dit sur le Rafale depuis le début d'année. Fleuron de l'aéronautique militaire française mais prétendu échec commercial, l'appareil a désormais le vent en poupe si l'on peut dire... 24 Rafale pour l'Egypte en Février, 36 pour L'Inde en Avril. Et ce sera de nouveaux 24 chasseurs pour le Qatar en mai donc, pour un montant de 6,3 milliards d'euros (le contrat incluant l'armement de MBDA).

"Le président de la République s’est entretenu avec Cheikh Tamim ben Hamad al-Thani, Émir du Qatar. Ce dernier lui a confirmé son souhait de voir son pays acquérir 24 avions de combat Rafale" Cette annonce faite par l'Elysée n'est pas vraiment surprenante, on savait le Qatar fortement intéressé et de plus en plus proche de conclure. Cela a déjà été dit sur le blog.

MAJ: Le contrat concerne 6 biplaces et 18 monoplaces, pour une livraison à partir de 2018. Cette vente comprendrait aussi des options pour 12 Rafale supplémentaires.

Une bonne nouvelle (encore !) pour l'industrie aéronautique, en Aquitaine particulièrement, les appareils exportés étant bien sûr fabriqués en France. Et ce n'est pas fini. 
Dans le Golfe toujours, les Émirats arabes unis, où la France base des Rafale en permanence, doit remplacer ses 60 Mirage 2000-9, et on dit également le Koweït intéressé. En Asie, le Rafale est en lice en Malaisie où 16 appareils sont en jeu. Ceci dit, dans ces dossiers, il faudra se montrer un peu plus patient !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire