samedi 2 mai 2015

Le Rafale tire avec succès son premier missile Meteor


Alors qu'il n'a jamais été autant sous le feu des projecteurs voici que le Rafale se dote d'une nouvelle corde à son arc. Ou plutôt d'une nouvelle flèche... Le chasseur de Dassault Aviation a en effet effectué ce 28 avril son premier tir guidé sur cible mobile d’un missile METEOR.

Le mardi 28 avril, les équipes du Ministère de la Défense, de Dassault Aviation et du missilier MBDA ont procédé au premier tir guidé du missile air-air longue portée Meteor à partir du Rafale contre une cible aérienne. Ce tir a été effectué par un Rafale mis en œuvre depuis le site de Cazaux (33) de DGA Essais en vol, sur la zone sécurisée de DGA Essais de missiles de Biscarrosse (40).

Des essais de séparation avaient déjà été réalisés en 2013 et 2014 pour ce missile qui équipera le prochain tandard F3-R de l’avion.

Prévu pour armer le Rafale, le Gripen de Saab et l'Eurofighter Typhoon, le missile Meteor est censé faire entrer la chasse européenne dans la catégorie supérieure. En effet, le Meteor possède un statoréacteur à propergol solide et est doté du mode « tire et oublie », permettant des tirs sur des cibles mobiles à très longue portée, de l'ordre de 100 Km, et à l'impressionnante vitesse de Mach 4+, soit environ 5000 Km/H.
Là où le Rafale se démarquera de ses deux concurrents européens, c'est grâce à son radar à antenne active RBE2 , qui permettra une parfaite association avec ce nouvel armement.
Cliquer pour agrandir

Selon le communiqué de la DGA, les premiers exemplaires seront livrés à l’Armée de l’ir et à la Marine nationale en 2018. Il semble de surcroît que le missile Meteor soit inclus dans le "contrat Rafale" que signera le Qatar ce lundi 4 mai (24 Rafale + 12 en option).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire