mardi 23 juin 2015

En route pour le plan «Cognac 2016»


Après 36 ans de bons et loyaux services de la part de ce cher Alpha Jet, l'Armée de l'air doit penser à renouveler ses avions d'entraînement d'ici avant 2025. C'est pourquoi va être mis en oeuvre le projet «Cognac 2016», avec pour but de trouver un successeur.

Qui n'a jamais été survolé par un Alpha Jet ? Ce célèbre avion d'entrainement/ voltige/plastron qui survole depuis 3 décennies le ciel français. La France qui en a perçu tout de même 176 exemplaires depuis 1977, et qui en alignait encore 117 en 2013, devra se séparer de ses modèles d'entraînement, pourtant modernisés, vers 2025.

Tout d'abord, pourquoi donc «Cognac 2016» ? Une dénomination qui correspond à la base aérienne 709 qui accueillera, outre l'escadron de drones 1/33 Belfort, l'école d'entraînement des pilotes de chasse qui déménage de la BA 705 de Tours. Et le projet (plutôt attendu pour 2017) a donc pour but d'assurer le remplacement des Alpha Jet par un appareil qui permettrait "l’entraînement différencié et la formation des pilotes de chasse", et d'assurer l'entrainement de "50 pilotes supplémentaires", selon le CEMAA, le général Denis Mercier.

Sous couvert de modernisation et de mutualisation (européenne ?), l'aspect budgétaire joue également un rôle non négligeable, puisque passer sur un nouvel appareil pourrait générer 110 millions d’euros d’économies sur le MCO.

Plusieurs candidats sont désormais en lice, et sont de ce que l'on sait;
  • le Pilatus PC-21 suisse 
  • le M-345 HET (High Efficiency Trainer) de l'italien Alenia Aermacchi
  • le L-39 du tchèque Aero Vodochody

Comme vous les voyez, ces modèles sont tous très différents en terme de design comme de propulsion, mais ils sont comparables cependant s'agissant des performances et de ce que recherche l'Armée de l'air, c'est à dire un appareil répondant aux exigences actuelles.

On parle d'une commande française pour 20 à 25 nouveaux avions et des simulateurs de vol, En revanche, «Cognac 2016» n'évoque pas l'avenir de la Patrouille de France, qui vole rappelons sur Alpha Jet. 

Et quid des Alpha Jet de la BA 120 de Cazaux (33) qui héberge un impressionnant cheptel... à savoir l'École de transition opérationnelle 1/8 « Saintonge » et  l'École de transition opérationnelle 2/8 « Nice » depuis 1964, l'Escadron d'Entraînement 2/2 "Côte d'Or" depuis 2014, et enfin l'Escadron de Soutien Technique Aéronautique 15.008 "Pilat", chargé de la mise en œuvre et la maintenance des Alpha Jet au profit des 3 escadrons pré-cités ???


Le Dassault-Dornier (coopération franco-allemande) "Alpha Jet" est un jet militaire de conception franco-allemande, destiné à l'entraînement (en Europe principalement) ou à l'attaque au sol (en Afrique avec Nigéria, Tchad et Togo). Construit à environ 500 exemplaires et exporté dans 12 pays, il est aujourd'hui mondialement connu pour son utilisation par la Patrouille de France depuis 1981. Cette dernière devra donc bientôt lui trouver un remplaçant.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire