mardi 16 juin 2015

Le retour du lourd chez Airbus Helicopters, et donc chez Turbomeca

C'est parti pour le programme d'hélicoptère lourd "X6"

Ce devait être le grand absent du catalogue Airbus Helicopters à l'approche de la fin de vie industrielle des Super Puma: l'hélicoptère lourd. Chose réparée ce matin au salon du Bourget, où Airbus HC a annoncé le lancement du programme X6.

Alors que le (magnifique) H160 a volé pour la première fois il y a quelques jours, Airbus HC se relance sur le marché des hélicoptères lourds. "Nous voulons continuer à impulser le changement dans cette industrie. Le X6 sera au segment des hélicoptères lourds ce que le H160 est au créneau medium"  a déclaré son PDG Guillaume Faury.
Pas de version militaire dans un premier temps pour cet appareil d'une douzaine de tonnes qui sera tout d'abord destiné à des missions civiles: desserte des plateformes pétrolières (en espérant que la crise actuelle des industries de ce secteur ne dure pas toutefois), transport commercial, sauvetage SAR (Search and Rescue). 

Une variante militaire est belle et bien prévue, mais plus tard, histoire de ne pas venir concurrencer les actuelles Super Puma ou NH90, même si ce dernier a un rôle plus tactique. 
Je me permets de noter une petite déception, dans la mesure où le X6 se présente véritablement comme une évolution du Super Puma, tout comme le H160 en est une du Dauphin. Pas de rupture donc, comme un birotor, et l'impression que l'on abandonne totalement en Europe ce créneau largement dominé par le CH47 américain et ses 22 tonnes à pleine charge. Il y a "lourd" et "lourd" pourrait-on conclure.

L'hélicoptère "moyen" (et civil)  H160 vient de réaliser son premier vol

La première étape du programme est lancée donc, une étude de concept de deux ans va définir les caractéristiques définitives de l'appareil. Il est d'ores et déjà annoncé "moins bruyant, plus confortable et spacieux que les appareils actuels, avec moins de vibrations". La mise en service devrait intervenir au début de la décennie 2020.


Tubomeca développe un nouveau moteur

S'agissant de la motorisation du X6, Guillaume Faury, la compétition a l'air ouverte entre Turbomeca (Safran) et General Electric. Le motoriste américain, avec son T700, est certes déjà présent sur le marché, mais le français, qui équipe quand même tous les derniers appareils produits par Airbus (Caracal, Tigre, NH90, H160...) a annoncé ce lundi 15 juin, la veille donc, le développement d'un démonstrateur technologique sur une gamme de puissance correspondante. 

Pas un hasard vous l'aurez compris.


Airbus HC au chevet des armées françaises

On le sait, cela avait fait grand bruit il y a un an, les hélicoptères de l'ALAT et de l'Armée de l'air, Caracal notamment, souffrent énormément des opérations au Sahel. Tigre et Caïman, plus modernes semblent cependant mieux tenir le choc. Cela demande d'énormes efforts en maintenance, une situation qui ne passe plus du côté du ministère.

C'est pourquoi, à la demande du CEMA, Airbus HC va lancer un plan d'action, dont aucun détail n'a filtré, visant à fournir un meilleur SAV ou suivi de "santé" de ses hélicoptères en service dans les armées françaises. Le mot d'ordre est désormais de ne plus reproduire les négligences du passé, comme par exemple avoir choisi pour le Caracal, avec la bénédiction française, une ancienne motorisation, celle du Super Puma (la turbine Makila, aujourd'hui modernisée dans une version 2B). 

Côté achat, le PDG d'Airbus HC Guillaume Faury a confirmé, que le tout nouveau H160 serait candidat au programme interarmées HIL (Hélicoptère Interarmées Léger). Programme qui ne devrait en toute évidence pas être lancé avant 2019 au minimum, fin de cette actuelle LPM et début de la prochaine. De plus, il n'existe pas à ce jour de version militarisée du H160.

Une nouvelle surprenante, car afin de remplacer les Gazelle, Fennec et autres Dauphin, les armées cherchent 80 hélicoptères de 4 tonnes, et les pronostiques visaient plutôt largement un appareil à forte modularité comme l' EC645.

EC645 T2 © Cosmao

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire