lundi 13 juillet 2015

Présents sur les Champs (et surtout au dessus)


Vous ne l'ignorez sûrement pas si vous avez de la famille dans les forces, quelques régiments aquitains auront l'honneur de défiler sur les Champs Elysées ce 14 juillet 2015, notamment le DA 204 de Mérignac et l'EFSOAA de Cazaux (voir description, source Etat Major de Zone). Mais comme souvent, c'est la 3ème dimension qui sera à l'honneur avec les Rafale montois du Normandie-Niemen, et surtout de nombreux hélicos. Les Caracal du "Pyrénées" pour l'Armée de l'air, et bien évidemment ceux des RHC/RHFS béarnais pour l'Armée de Terre.


L’EFSOAA DÉFILERA A PARIS. Le jeudi 2 juillet 2015, l’école de formation des sous-officiers de l’armée de l’air (EFSOAA) implantée sur la base aérienne de Rochefort s’est entraînée pour la dernière fois sur son site dans la perspective de sa participation au défilé sur les Champs Élysées pour la fête nationale du 14 juillet. En effet, à partir du jeudi 9 juillet, les répétitions auront lieu au camp militaire de Satory (78), qui dispose d’une piste adaptée à la manœuvre: elle se divise en deux axes à son extrémité, comme lors du passage devant la tribune présidentielle.Au-delà de l’honneur que représente, pour chacun des participants, cette manifestation où sont réunies l’ensemble des armées françaises, c’est aussi l’occasion pour l’école de montrer son professionnalisme et son savoir-faire. Les entraînements ont ainsi débuté dès le 26 mai 2015 sur le parking avion de l’école et se sont répétées à un rythme soutenu une à deux fois par semaine jusqu’au départ du détachement. L’exercice ne laisse place à aucune improvisation et exige de chacun, rigueur, application et concentration pour une pleine réussite collective à l’image des valeurs inculquées au quotidien au sein de l’école. D’autant que trois uniformes représenteront un même ensemble académique d’excellence puisque les sous-officiers sont aviateurs, terriens et officiers mariniers.
L.Escure©Armée de l’air
LE DA 204 PRÉPARE LES STARS A QUATRE ROUES. Le défilé du 14 juillet, ce ne sont pas que des hommes et des femmes, ce sont aussi des véhicules! Certains participent au défilé motorisé parisien et doivent être sur leur 31 au même titre que les humains. Le détachement air 204 (DA 204) de Bordeaux-Beauséjour, et plus particulièrement son groupe des ateliers techniques, a ainsi été chargé de la remise en peinture des onze véhicules poids-lourds de l’escadron de défense sol-air (EDSA) de la base aérienne de Saint-Dizier, équipés de leurs packs munitions pour les modules «lanceur» et «chargeur». Les spécialistes girondins (peintres, carrossiers, mécaniciens, bourreliers, plasturgistes…) ont ainsi remis au standard bariolé «Centre Europe» les onze machines, aidés par une équipe bragarde détachée de l’EDSA pendant les six semaines de chantier.

CLIQUEZ POUR AGRANDIR



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire