mercredi 19 août 2015

Le CEAM de Mont-de-Marsan envoie 2 Rafale aux USA

Un Rafale du CEAM exposé à Cazaux en juin 2014

Deux Rafale du centre d'expertise aérienne militaire (CEAM) de Mont-de-Marsan participeront aux Etats-Unis au prochain exercice Bold Quest, qui se déroulera fin septembre et début octobre au Nouveau Mexique. 

Bold Quest est un exercice interallié et interarmées d’expérimentation dans les missions d’identification, de coordination des feux, d’appui aérien et de cyberdéfense. Il existe depuis 2006 et l’armée de l’air y participe depuis 2007.  Il permet notamment de tester les avancées expérimentales dans le domaine de l’appui aérien numérisé, des moyens qui intégreront les forces aériennes de l'OTAN principalement.

Comme lors de chaque édition, le CEAM y participe, avec cette fois deux Rafale, un monoplace et un biplace, dotés du nouvel outil de ciblage air-sol OCAD2 (Outil Connecté d'Aide à la Décision et à la Définition). L'OCAD2 a été développé par le CEAM à moindre coût et se présente comme un outil des plus modernes et surtout particulièrement bien optimisé. 

Le CEAM, en pleine réforme, a 6 grandes missions : la conduite des études exploratoires, le soutien à l'acquisition de nouveaux équipements, la rédaction des doctrines d'emploi, l'exploitation des retours d'expérience, la formation de cadres référents au sein des unités et le conseil aux chefs opérationnels.
Il s'appuie sur près de 700 experts. 

Les Commandos Parachutistes de l'Air, les CPA 10/20/30 participent également à Bold Quest. Ils sont en effet spécialistes de l'appui aérien, surtout le 10 (Orléans), que vous avez déjà pu voir à l'oeuvre précédemment sur ce blog.



Voici un aperçu du programme (et pour les plus intéressés, une présentation complète ! En Anglais).

BQ15.2 (Sep-Oct 15)
  • Aligned with Network Integration Evaluation 16.1 (NIE16.1) 
  • Initiatives (per CWG1 and 2) 
  • Joint Coalition Fires
  • Joint ISR • Digitally Aided Close Air Support
  • Friendly Force Tracking 
  • Integrated Air and Missile Defense
  • Live/Virtual Environment 
  • Cyber
  • BQ Mission Network (Mission Partner Environment)


4 commentaires:

  1. bonsoir
    a titre de curiosité et si c'est permis, le trajet se déroule de uelles façons
    itinéraire? combien de re-fueling et comment,?
    Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En toute logique, de nos jours l’itinéraire n'est pas très différent des vols transatlantiques civils, à savoir par l'Atlantique nord, avec probablement une étape ou + au Canada ou sur la côte ouest des USA.
      Pour le refueling, 3 maximum je suppose. Partagés avec les alliés (sauf si on emmène notre C-135 ce qui m’étonnerait), d'autant plus que nous ne sommes pas les seuls européens à nous y rendre, et que l'OTAN est rodée à cette pratique étant donné que les américains réalisent continuellement cette traversée dans les 2 sens.

      Évidemment, l'idéal serait de demander à un pilote pour être certain...

      Supprimer
  2. merci votre réponse me parait être logique
    codialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Correction: Les avions sont partis hier par la route du sud, direction les Açores ! Je faisais donc erreur

      Supprimer