jeudi 1 octobre 2015

«Djihad 2.0» le docu qui vous plonge dans la stratégie d’embrigadement de Daesh


J'évoquais en fin de semaine dernière la constitution à Bordeaux du collectif aquitain pour la prévention de la radicalisation islamique. L'occasion de revenir sur un documentaire d'Olivier Toscer diffusé sur la chaîne LCP, « Djihad 2.0 » . Un film plutôt efficace qui montre comment les propagandistes de Daesh se sont appropriés le terrain numérique.
Réalisé par Olivier Toscer 
La France est le premier pourvoyeur européen de djihadistes en Syrie et en Irak. Selon les pointages effectués par les services de renseignement, près de 1 500 jeunes français sont impliqués d’une façon ou d’une autre dans les filières de cette nouvelle « guerre sainte ». Tous ou presque se sont radicalisés via internet. Depuis près de deux ans, une propagande terroriste extraordinairement efficace inonde en effet le web. A travers une maîtrise sans faille des réseaux sociaux et la production à la chaîne de vidéos ultra-violentes, truffées d’effets spéciaux et montées comme des clips de rap, les terroristes de l’organisation « Etat islamique » (ou Daesh) martèlent leur message de haine. Il est décuplé par l’utilisation de tous les codes des séries télé ou des jeux vidéos, familiers de la jeunesse occidentale. 
Pourquoi en si peu de temps, internet est-il devenu une sorte d’agence de voyage vers le djihad armé ? Comment cette propagande 2.0 parvient-elle à faire rêver des centaines de jeunes occidentaux à un destin à la Ben Laden ? Qui sont ces redoutables cyber-recruteurs des réseaux terroristes ? Comment les aller-retours entre le virtuel et le réel parviennent à retourner les cerveaux d’une jeunesse « sans père, ni repères » ? Peut-on lutter contre ces mécanismes d’embrigadement ? Qu’ils soient chercheurs en géopolitique, psychologues, spécialistes du renseignement ou de la communication de crise, les meilleurs experts du cyber-terrorisme décryptent les tenants et les aboutissants de ce djihad virtuel qui parvient à transformer des enfants de la génération 2.0 en bourreaux et en kamikazes. 
Une coproduction LCP-Assemblée nationale / Kino / Les Poissons Volants.
Le documentaire « Djihad 2.0 »



Et le débat qui suivit la diffusion du documentaire sur la chaîne LCP 
>>> à cette adresse


De plus, sachez que le recteur de la mosquée de Bordeaux, l'imam Tareq Oubrou, était l'invité (à l'occasion de la réédition de son ouvrage "Profession imâm") de la matinale de France Inter ce mardi 29 septembre. Vous pouvez entendre cette intervention, en grande partie consacrée au dialogue avec les auditeurs, et où la question de l'endoctrinement est largement abordée.
Pour rappel, les radicaux du prétendu état islamique ont listé l'imam bordelais comme "imam de l'égarement" et donc comme ennemi de Daesh.

A réécouter en podcast ICI (Aller au mardi 29 septembre, première partie à 8h20, durée 10 min; et seconde partie suivant peu après avec les auditeurs pendant 20 minutes).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire