lundi 7 décembre 2015

Rafale + F-22 + Eurofighter Typhoon = Exercice trilatéral à Langley


Du 2 au 18 décembre se déroule sur la base aérienne de Langley (Virginie, USA) l'exercice trilatéral, ou "Trilateral Exercise Initiative" en version originale. Y participent les fleurons des forces aériennes occidentales, à savoir les Rafale français, le Eurofighter britanniques, et enfin les fameux F-22 Raptor de l'US Air Force.

Six Rafale des BA 113 et 118 de Saint-Dizier et Mont-de-Marsan (escadron de chasse 2:30 Normandie-Niemen) sont arrivés le mardi 1er décembre sur la base aérienne de Langley, aux États-Unis. Oui il s'agit bien du même Langley que le HeadQuarter de la CIA.
Ces chasseurs de l'armée de l'air participeront jusqu’au 18 décembre à un exercice trilatéral avec des F-22 Raptor de l’US Air Force et des Eurofighter Typhoon de la Royal Air Force.

C'est la première édition du Trilateral Exercise Initiative (TEI), qui réunit tout de même parmi les membres de l'élite de la chasse des 3 nations phares de l'alliance atlantique. La pointe de la flèche pourrait-on dire pour imager.

Plus de 500 personnels y participent, 225 issus de l'US Air Force, 175 de la RAF et 150 de l’Armée de l’air. En plus des Rafale, 2 ravitailleurs C-135FR de la base d'Istres sont également arrivés à Langley.

Un patch pour l'occasion ! De gauche à droite: Typhoon, Rafale, Raptor

Selon un pilote de Rafale, à peine le pied posé sur le sol américain, « c’est une grande fierté pour moi d’atterrir sur la base aérienne de Langley, témoigne un pilote français à son arrivée sur le tarmac américain. Cet exercice trilatéral est une formidable occasion de s’entraîner avec des avions de chasse de dernière génération. Il renforcera l’interopérabilité entre nos forces aériennes. », peut on lire sur le site du Ministère de la Défense.

L’exercice se concentre sur des opérations aériennes - et là je cite encore l'Armée de l'air - dans des environnements A2/AD (anti-access/area denial), non-permissifs. Les avions adverses seront matérialisés par des F-15E Strike Eagle et des T-38 Talon. Des tankers, dont un C-135FR, ainsi que des aéronefs de guet aérien avancé seront également mobilisés.

On ne verra donc pas cette fois le Rafale affronter le F-22 (et gagner) !


Remarque: Je sais que cela intéresse certains lecteurs, pour se rendre aux USA, les Rafale et les 2 ravitailleurs ont pris la route du sud, en faisant une escale à Lagès, dans l'archipel des Açores.

MAJ: nouvelles photos et témoignages

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire