lundi 14 mars 2016

JNR 2016 « Une nouvelle Réserve pour de nouvelles menaces »

 

La Journée nationale du réserviste, qui se déroule en fait sur quasiment deux mois, a pour thème cette année "Une nouvelle réserve militaire pour de nouvelles menaces". Ce contexte, découlant des attentats de 2015, a une conséquence directe sur les effectifs de la Réserve.

L’édition 2016 de la journée nationale du réserviste (JNR) se déroulera sur tout le territoire national du 6 mars au 2 avril 2016. Le cycle de programmation de cette manifestation est étendu sur plusieurs semaines afin de multiplier les occasions de rencontres entre les réservistes et le public. J'ai affiché sur le blog (ci-dessous) le planning des événements pour la Région ALPC, mais l'ensemble du programme est disponible sur le site du Ministère de la Défense.
De nombreux partenaires sont bien évidemment associés aux JNR. Outre le Ministère de la défense en effet, on trouve aussi l’Education nationale, les entreprises publiques et privées, les collectivités locales et territoriales et les associations de réservistes.

Le thème retenu cette année est donc "Une nouvelle réserve pour de nouvelles menaces", et s'incrit bien évidemment dans la suite des attentats de janvier 2015 et de leurs conséquences opérationnelles. Il faut dire qu'actuellement, près de 34 000 soldats français sont en opérations, que ce soit sur les théâtres d'OPEX, prépositionnés à l'outre-mer, ou surtout - et c'est nouveau dans une telle ampleur - au sein de cette OPINT ("opération intérieure") qu'est Sentinelle, à savoir la surveillance de sites sensibles en métropole. Y compris nos centre-villes donc.


Le lancement des JNR était marqué jeudi 10 mars par les assises de la réserve militaire, à l’Ecole militaire, à Paris. Durant cette journée, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian a confirmé cet objectif, un développement de la réserve militaire en hommes et en moyens.

Ainsi, le ministre a annoncé que "les budgets consacrés à la réserve sont passés de 71 millions d'euros en 2012 à près de 100 millions cette année". De plus, une augmentation de 77% du budget annuel consacré à la réserve est prévue entre 2014 et 2018.
Pour lui, "plus que jamais, nous avons besoin des réservistes pour faire face à la menace terroriste inédite, par son ampleur et ses formes, qui pèse sur le territoire national".

Et c'est pourquoi la Défense lance un ambitieux projet de réforme de la réserve militaire qui devrait voir celle-ci passer de 28 000 aujourd'hui à 40 000 personnels d'ici 2019. Attention, la réforme était déjà prévue par l’actualisation de la loi de programmation militaire, les attentats de novembre ne font qu'accélérer le projet.
Pour visualiser, les armées devront être en mesure d’engager, chaque jour, 1000 personnes sur le territoire national dans le cadre de la mission protection du territoire national.

Dans une période où la population française semble plus que jamais - ou du moins rarement - vouloir s'impliquer dans la sécurité du pays, comme le démontrent les chiffres impressionnants du nombre de candidats aux concours de la Police ou de volontaires pour rentrer dans les forces, la réserve opérationnelle se doit de se montrer comme l'outil idéal.
Et comme tout n'est jamais blanc, il faudra d'abord y régler quelques soucis qui aujourd'hui l'handicapent, notamment dans le monde de l'entreprise... Aussi, le plan de développement présenté jeudi 10 mars comprend des mesures visant à augmenter le nombre de jours d'activité des réservistes salariés, à réduire le préavis d'information de leurs employeurs, à simplifier les démarches de gestion administrative des réservistes et à mieux mettre en valeur leur engagement au sein de la société.


Programme JNR 2016 pour la Région ALPC - Cliquer pour Agrandir



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire