mercredi 13 avril 2016

L'école de chasse de Tours fermera en 2020, direction Cognac


Ce n'était plus secret depuis longtemps déjà, mais le colonel Sébastien Mazoyer, commandant de la base aérienne 705 de Tours a confirmé hier à France Bleu Touraine la fermeture de l'école de chasse de Tours d'ici 2020. Un déménagement en vérité, qui profitera à Cognac.

Crédits photo Armée de l'air, BA705.

Ouverte à Tours depuis 1961, l'école d'aviation de chasse est basée sur BA-705. On savait déjà depuis quelques années que celle-ci fermerait (l'école, pas la base), normalement en 2016. Mais le plan "Cognac 2016" ayant glissé de plusieurs années, on apprend maintenant que le déménagement se fera finalement courant 2020.

Lire aussi sur le blog: En route pour le plan «Cognac 2016»


Ce sont environ 500 militaires qui quitteront la BA 705 de Tours pour Cognac: une soixantaine d'instructeurs et autant d'élèves; 250 à 300 mécaniciens spécialisés, chargés de l'entretien des appareils AlphaJet , une centaine de pompiers et 50 contrôleurs aériens. Sans parler des services administratifs.

La BA 709 de Cognac-Châteaubernard s'apprête donc à prendre énormément d'importance pour l'Armée de l'air. Outre l'école d'aviation de chasse - et la question en suspens du renouvellement des AlphaJet - en effet, elle est la base d'où devraient être mis en oeuvre les drones MALE français via l'escadron 1/33 Belfort. A l'heure actuelle, le Harfang ne vole quasiment plus et les Reaper sont tous au Niger (ne pouvant pas encore voler en France), mais cela devrait très vite évoluer, quitte à mener des missions opérationnelles depuis la France.

Sur le blog: Délégation sénatoriale autour de Jean-Pierre Raffarin à Cognac


S'agissant de l'emménagement de l'école de chasse, un appel à candidature a été lancé pour la construction des infrastructures nécessaires à l'implantation de l'école.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire