jeudi 5 mai 2016

Exercice Cobalt pour les forces spéciales des trois armées à Cazaux


A peine l'exercice franco/britannique de grande envergure "Griffin Strike" terminé, et ce sous le feu des médias, un autre entrainement important commençait. Celui-ci, intitulé "Cobalt" concernait exclusivement les forces spéciales, et avait pour terrain les grandes étendues de la base de Cazaux.

Du lundi 25 au vendredi 29 avril inclus, la base aérienne 120 de Cazaux accueillait les hommes des forces spéciales françaises pour l'exercice "Cobalt 2016", seconde édition. Et si je vous rappelle souvent que l'Aquitaine est la  maison de la Brigade des Forces Spéciales Terre (la BFST, dont il faudra que j'aborde ici bientôt la réorganisation), ou pour Cazaux la base des hélicoptères Caracal de l'Armée de l'air... les marins aussi étaient présents cette fois ! Cobalt est en effet un exercice interarmées.

Etaient donc réunis 150 membres des forces spéciales:
  • honneur à la Royale avec les commandos de Marine "Jaubert" et "Trepel";
  • les 1er RPIMa (régiment de parachutistes de l’infanterie de marine/ Bayonne); 13ème RDP (régiment de dragons parachutistes/Martignas), et une Gazelle du 4ème Régiment d’Hélicoptères des Forces Spéciales (Pau) pour l'Armée de Terre;
  • et enfin l'Armée de l'air avec l’Escadron Hélicoptères 1/67 Pyrénées (Cazaux), le CPA 10 (commando parachutiste de l'air/Orléans) et l'Escadron 3/61 Poitou avec un Hercules C-130 (Orléans)... mais aussi des Rafale de l'Escadron 2/30 Normandie-Niemen (basé à Mont-de-Marsan et habitué à agir en soutien des FS), un Harfang de l’Escadron Drones 1/33 « Belfort » de Cognac...



Parachutages (basse et moyenne altitudes), posés d’assaut, aérocordage (grappe, corde lisse, nacelle), appuis feu héliportés, désignations de cibles pour les chasseurs, recueil de renseignements via un drone, reconnaissance des effets de frappes aériennes... et tout cela de jour comme de nuit ! 
Selon le lieutenant-colonel Gontran, qui commandait l’exercice, « durant cette semaine, les unités des forces spéciales ont pu réaliser des entraînements techniques axés sur la troisième dimension. » 

C'est donc une grande partie du pannel de compétences des forces spéciales des trois armées qui a été répété grandeur nature ici, chose permise notamment grâce l'exceptionnel site de Cazaux, 




Photos © T. Paudeleux / Armée de l’Air.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire