vendredi 6 mai 2016

Un mot sur les Pompiers de l'air qui fêtent leurs 70 ans


C'était hier, le 5 mai, la Journée Internationale des Pompiers. L'Armée de l'air en a profité pour délivrer quelques superbes clichés de ses pompiers de l'air en formation à Cazaux, et j'en profite donc rapidement pour présenter cette branche peu connue des soldats du feu qui fête ses 70 ans cette année. 

Commençons par rappeler une chose importante: tout comme les célèbres pompiers de Paris et les marins-pompiers de Marseille, les pompiers de l'air sont des militaires de l'armée de l'air spécialistes en sécurité incendie. 

Dans l'armée de l'air française, ils appartiennent à la Brigade aérienne des forces de sécurité et d'intervention (BAFSI) depuis le 1er septembre 2007 (anciennement au Commandement des Forces de Protection et de Sécurité de l'Armée de l'Air ou CFPSAA) et sont affectés en escadron de sécurité incendie et de sauvetage (ESIS) sur les bases aériennes. 

La plupart des bases aériennes possède un ESIS dont les moyens humains et matériels sont définis en fonction des risques inhérents aux activités aéronautiques militaires. 

Les pompiers de l'air interviennent exclusivement au sein des enceintes militaires, mais ils peuvent intervenir dans certains cas en secteur civil en renfort des moyens départementaux, certains départements ont mis en place des conventions pour faciliter cette collaboration. Ils ont aussi la possibilité de partir en Opération Extérieure afin de protéger les détachements Air à l'Étranger.



Une aire de formation à Cazaux.


Les pompiers de l'air affectés au sein de ses escadrons sont formés au sein du Centre de Formation de Techniciens de Sécurité de l'Armée de l'Air (CFTSAA) de la base aérienne 120 de Cazaux, qui dispose en effet d'une aire à feu modernisée en 2005. C'est celle-ci que vous pouvez voir sur les photos illustrant l'article.
Le "polygone d’entraînement des techniciens de la sécurité de l’armée de l’air" a en fait été inauguré en 1990 à Cazaux. Grâce à deux simulateurs (carburant répandu et feux localisés), il permet non seulement une formation de haut niveau à ses stagiaires, mais aussi unique dans les armées. Vous trouverez plus de détails sur ces exercices dans l'article dédié publié sur le site du Ministère de la Défense.

Sachez de plus que le CFTSAA de Cazaux dispose aussi d’une cave à fumées chaudes, d’une cave à fumées froides, d’une maison du feu, de 26 aéronefs déclassés et d’une vingtaine de véhicules d’intervention incendie.... il permet enfin la formation du personnel spécialisé dans la sécurité nucléaire, radiologique, biologique et chimique (NRBC).

A noter que les pompiers de l’air défileront lors du 14 Juillet pour leurs 70 ans.


Un détour du côté de la Sécurité Civile pour finir, avec fin avril un entrainement impressionnant des des pilotes de Canadair dans la région, avec reconnaissances de zones d'écopage et exercices de largage, en particulier dans la zone du lac de Lacanau. Cinq appareils étaient mobilisés. Ils étaient stationnés sur l'aéroport de Bordeaux-Mérignac. Quelques belles images à découvrir ICI.
On se rappellera que l'été 2015 fut particulièrement dévastateur en terme d'incendies pour la Gironde.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire