mercredi 13 juillet 2016

Un 14 juillet light (et tardif) à Bordeaux


Comme chaque année, Bordeaux, centre névralgique de la zone de défense et de sécurité sud-ouest, aura droit à son défilé militaire pour la fête nationale. Une édition qui semble toutefois impactée par l'actualité, en particulier l'Euro.

Changement de programme cette année ! Exit la place des Quinconces (dont l'immense FanZone aura bien vibré pendant l'Euro) pour un lieu un peu plus intimiste - et non dénué de charme - les quais des Chartrons.

On notera également l'heure tardive du défilé: 19h30 ! Peut-être judicieux quand on connaît la tendance très bordelaise à vider le centre ville et migrer vers la côte en plein été.
En fin d'après midi, la foule pourrait bien être au rendez vous, d'autant que plus tard dans la soirée aura lieu le traditionnel feu d'artifice sur les quais du Port de la Lune.

Déroulé de la cérémonie sur les quais des Chartrons à Bordeaux : 
- 18h30 : mise en place des troupes
- 19h30 : début de la cérémonie avec défilé aérien, motorisé et à pied
- 20h40 : aubade de la Musique des forces aériennes
- 21h30 : bal populaire de la Mairie de Bordeaux, placette Munich (face aux Quinconces). 
- 22h45 : feu d'artifice sur la Garonne. Spectacle pyrotechnique tiré entre le Pont de pierre et la place de la Bourse.

Troupes présentes :
- Les avions Alphajet de la Base aérienne de cazaux (BA 120)
- La Musique des forces aériennes de Bordeaux (FAB)
- L'école nationale des sous-officiers d'active (ENSOA) 
- Le 17e groupe d'artillerie (17e GA) 
- La Base aérienne de Mérignac (BA 106) 
- Le service de santé des Armées (SSA)
- La Police nationale
- La Gendarmerie nationale
- La compagnie républicaine de sécurité (CRS) 
- Les douanes 
- Le service départemental d'incendie et de secours de la Gironde (SDISS 33)
- Le détachement air de Mérignac Beauséjour (DA 204) 
- Le groupement de soutien de la base de défense de Bordeaux Mérignac.


Il ne me reste qu'à vous souhaiter un bon 14 Juillet à toutes et à tous !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire