lundi 22 août 2016

Nouvel incendie sur la base aérienne de Cazaux

Ici un exercice. Cazaux dispose d'une aire de formation pour les pompiers.

Un incendie s'est déclaré dimanche 21 août dans l'après-midi dans un champ de tir de la base aérienne de Cazaux, en Gironde. 25 hectares de pinède sont partis en fumée avant que le feu ne soit finalement circonscrit.

Les riverains le savent bien, ce n'est pas la première fois en période estivale qu'un incendie se déclare sur la base aérienne 120 de Cazaux, près du bassin d'Arcachon (commune de La Teste de Buch). 
On apprend en effet que les pompiers ont été alertés d'un départ d'incendie dans la pinède du champ de tir de la base à 15h18 ce dimanche.  Pas d'information sur l'origine du sinistre.

Il a tout de même fallu à ces dernier plus de cinq heures pour parvenir à circonscrire le feu, qui aura ravagé 25 hectares de forêt. Un incendie jugé "spectaculaire mais pas inquiétant" par un officier de sapeur-pompiers, comme le prouve notamment l'absence d'évacuation des habitants les plus proches.  


Les moyens présents à proximité ont semble-t-il permis aux pompiers d'intervenir sereinement. Pas besoin de Canadair par exemple, un hélicoptère de reconnaissance a suffi. 
L'incendie se propageant sur un champ de tir, soit une zone dite "polluée" pour des munitions non explosées, les pompiers se sont contentés d’empêcher sa propagation, avec succès donc.

Car en effet, outre la quarantaine de sapeurs-pompiers qui sont intervenus, la base de Cazaux a la chance de disposer de moyens de lutte anti-incendie plutôt conséquents grâce à la présence sur site du "polygone d’entraînement des techniciens de la sécurité de l’armée de l’air". 
Nous en avions d'ailleurs récemment parlé sur ce blog alors que les pompiers de l'air fêtaient leurs 70 ans:



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire