mercredi 3 août 2016

La flotte de Canadair temporairement clouée au sol

Photo SSLIA 2A

Après un accident dû à son train d'atterrissage à Ajaccio lundi soir, un bombardier d'eau Canadair a provoqué la fermeture des pistes de l'aéroport pendant quelques heures. Par principe de précaution, le Ministère de l'Intérieur a annoncé la suspension de vol de toute la flotte, pour vérification.

Cela ne pouvait tomber plus mal, en plein de coeur de l'été, alors que le sud de la France n'a guère connu d'épisode pluvieux depuis plus d'un mois, voilà que la flotte d'avion CL-415 Canadair de la Sécurité Civile est clouée au sol après la rupture du train d'atterrissage d'un appareil à Ajaccio !

C'est au Bureau d'Enquêtes Accident de la Défense Air, le BEAD-Air, que revient la charge d'analyser et de comprendre l'origine de l'accident. Si tout va bien, les 12 Canadair de la Sécurité Civile pourront voler de nouveau d'ici la fin de la semaine.
Sabena Technics, la société en charge de la vérification et du suivi des appareils, contrôle actuellement tous les Canadair de France, qui pourront redécoller "au fur et à mesure, dès qu'ils auront été inspectés".



En attendant, il ne faudra compter dans la lutte anti-incendie que sur 8 Tracker (emport de 3200 litres) et 2 Dash (10 000 litres).
S'il fallait, le Ministère de l'Intérieur assure que l'on pourrait compter sur l'aide des pays voisins.

Alors plus que jamais ces jours-ci, attention aux comportements dangereux !


MISE A JOUR LE 05/08: les Canadair n'ont toujours pas reçu l'autorisation de redécoller.

MISE A JOUR LE 09/08: la flotte vole de nouveau !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire