jeudi 1 septembre 2016

Le lanceur Falcon9 de SpaceX explose pendant ses essais en Floride !


Gros coup de frein dans la course que se livrent les lanceurs spatiaux privés. En effet, ce 1er septembre à Cap Canaveral en Floride, la fusée Falcon9 de la société SpaceX a explosé pendant la préparation d'un essai statique, sans faire de victime. Il s'agissait des préparatifs du lancement du satellite Amos-6 prévu ce samedi 3 septembre.

La communauté du spatial était en émoi en ce début d'après-midi (le matin aux USA) et ce depuis que les premières images impressionnantes nous provenaient du pas de tir de la NASA "SLC-40",  à cap Canaveral en Floride.
La fusée Falcon9 de SpaceX venait alors d'exploser lors d'un test statique, provoquant un immense panache de fumée noire.

SpaceX qui a ensuite confirmé dans un communiqué ce malheureux accident, précisant surtout l'absence de victime. Seuls des dégâts matériels sont à déplorer. La cause de l'explosion n'est pas précisément connue (ou pas encore) et serait due selon SpaceX à une anomalie du pas de tir lors de la mise en place du carburant en vue d'un essai statique.


Le lanceur est détruit avec son chargement, et le pas de tir de Cap Canaveral très endommagé.

Le vrai coup dur* est donc la perte d'un satellite de communication militaire israélien Amos-6 à 200 millions de $ tout de même. Vraiment pas une bonne nouvelle pour l'opérateur privé américain et son dirigeant Elon Musk dans ce milieu hyper concurrentiel où le capital confiance est primordial.


Nul doute également que cet incident aura un gros impact sur le calendrier ambitieux de SpaceX, qui comptait en particulier lancer un satellite de l'opérateur SES avec un premier étage Falcon9 reconditionné - une première historique ! - lors du quatrième trimestre 2016.


Et tandis que de son côté Arianespace visera bientôt son propre record de lancements réussis consécutivement (74 avec Ariane 4, nous en sommes à 73 avec Ariane 5), je me permets de citer la réaction d'Antoine Torres, Directeur de la communication de l'ONERA, sur Twitter: "L'aventure spatiale demeure un défi technologique permanent, pas de banalisation du transport spatial en vue !".


*SpaceX a déjà perdu des lanceurs et a toujours su se relever très vite dans son projet, avançant à marche forcée. Le vrai problème aujourd'hui est bien la perte d'Amos-6.


1 commentaire: