vendredi 14 octobre 2016

Les technologies duales au centre d'une convention entre région Aquitaine et CEA



La région Nouvelle Aquitaine et le Commissariat à l'Energie Atomique, le CEA, ont signé ce mardi 11 octobre à Bordeaux une convention dédiée à l'accompagnement et au développement économique des entreprises du territoire. Le but étant de mettre toujours plus l'accent sur les partenariats scientifiques et technologiques entre le CEA et les acteurs régionaux, et de maximiser ainsi le développement de technologies et collaborations dites "duales".

A peine un mois après avoir lancé avec le CEA Tech trois plates-formes technologiques soutenant la compétitivité des PME et ETI, le Conseil régional de la région Nouvelle Aquitaine pérennise un peu plus sa collaboration de longue date avec le Commissariat à l'Energie Atomique, centre majeur de la recherche française.
Et c'est cette fois avec la direction des applications militaires du CEA qu'est signée une nouvelle convention destinée à multiplier les coopérations sur des technologies duales, dont les applications interessent donc le monde militaire comme le monde civil.

Cette stratégie devient prioritaire quand on connaît aujourd'hui le coût de développement des programmes militaires. La synergie avec l’écosystème civil devient indispensable.

Vous pouvez notamment lire dans le communiqué ci-dessous que trois points ressortent en particulier et ont toute l'attention des différents acteurs. Il s'agit des axes scientifiques:
  1. simulation et modélisation numérique multi-physique et multi-échelle;
  2. lasers, photonique, électronique, électromagnétisme;
  3. matériaux avancés et procédés associés. 

Cette nouvelle convention engage ses signataires pour une durée de 4 ans, soit jusqu'en 2020.

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire