jeudi 17 novembre 2016

Le grand jour de Thomas Pesquet


C'est le grand jour pour l'Europe... pour la France... mais surtout pour Thomas Pesquet ! L'astronaute français de seulement 38 ans décolle en effet ce soir de Baikonour au Kazakhstan pour rejoindre la Station Spatiale Internationale à bord de laquelle il séjournera six mois. Cela faisait huit ans qu'un français n'était pas allé dans l'espace.

Immanquable ! vous n'avez pas pu passer à côté ces derniers jours. Le français Thomas Pesquet, heureux élu parmi 8000 candidats potentiels rejoindra dans les prochaines heures l'ISS (International Space Station) pour une mission de six mois baptisée "Proxima". Le dernier français à être monté à bord de l'ISS était Leopold Eyharts en 2008, nous en reparlerons d'ici quelques jours sur le blog.

On ne s'attardera pas sur la longueur du CV de Thomas Pesquet (condition physique à toute épreuve, 6 langues parlées, ingénieur, pilote de ligne...), mais plutôt sur la mission qu'il lui reste à mener durant ce semestre dans l'espace, accompagné de l’américaine Peggy Whitson et du russe Oleg Novitsky: étude de la physiologie humaine, de la physique fondamentale ou encore de la mécanique des fluides. Il sagira notamment de mettre en place sur l'ISS une nouvelle horloge atomique nommée "Pharao", qui permettra de vérifier certaines théories d’Einstein concernant la relativité générale. 

Les trois astronautes vont briser leur quarantaine entamée le 1er novembre, et après un décollage prévu ce soir à 21h20 (repoussé une fois) depuis la base de Baïkonour, passeront plus de 48H dans leur capsule Soyouz MS-03 avant de pouvoir enfin s’arrimer à la Station Spatiale Internationale, en orbite à 420 kilomètres au dessus de nos têtes.

Notre chance, c'est que les agences spatiales, et en premier lieu la NASA, se sont adaptées à l'époque où nous vivons, et n'hésitent plus à largement nous abreuver d'images, ou interviews en temps réel, via les réseaux sociaux.
Vous pouvez d'ailleurs suivre Thomas Pesquet sur ces mêmes réseaux. Toute son aventure y est partagée avec le public.

Souhaitons lui donc bonne chance, bon courage, et surtout bon voyage ! 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire