mercredi 4 janvier 2017

SOFINS, la grand messe des forces spéciales revient en 2017


Le Ministre Le Drian l'avait qualifié de rendez-vous incontournable en 2015. C'est donc naturellement que SOFINS, le salon dédié aux forces spéciales, revient en 2017, pour sa troisième édition. Ça se passe du 28 au 29 mars sur le Camp de Souge à Martignas s/ Jalle près de Bordeaux.

Le Cercle de l'Arbalète, fédération des équipementiers des Forces Spéciales Militaires et des unités spéciales (RAID, GIGN, BRI) françaises, organise tous les deux ans depuis 2013 le SOFINS, salon international de l'équipement des forces spéciales.
En moins de trois éditions, Le "Special Operations Forces Innovation Network Seminar"  s'est imposé comme un des trois salons majeurs spécialisés dans l'équipement des forces spéciales, avec le salon SOFIC en Floride et le SOFEX en Jordanie.

L'édition 2015 avait réuni 170 exposants, dont 42 délégations étrangères, et plus de 4000 visiteurs. Elle reste également mémorable pour le public en raison de la superbe (et énorme) démonstration dynamique qui avait eu lieu sur la plage d'Arcachon !
Cette année, l'attraction sera sans nul doute le posé d'assaut nocturne qu'effectuera l'escadron Poitou.

Une véritable attraction pour le grand public (tout n'est pas public attention), une aubaine pour les connaisseurs qui y découvriront quelques nouveautés très attendus (VLFS ? PLFS ? M134 de sabord sur Gazelle ?), ou même des surprises qui sait...

Vous pouvez d'ores et déjà en consulter le programme dont voici un aperçu ci-dessous:


Nouveauté de cette édition, un "concours" est organisé dans le but de découvrir des solutions innovantes (cela demeure le but principal du salon, faire se rencontrer opérateurs et PME). 15 startups vont être sélectionnées et invitées à présenter leurs innovations devant un jury de représentants des forces spéciales et unités spéciales françaises et étrangères.
Les drones, l'impression 3D, le Big Data, la e-santé, l'internet des objets, le software, l'énergie... sont autant de domaines qui intéressent les organisateurs. Des trophées seront notamment décernés durant le salon.


1 commentaire:

  1. Combien d'écoles, dédiées à la paix et au désarmmement, et d'hôpitaux gratuits pourrait-on construire avec l'argent dépensé dans ce dangereux raout, présidé par un ancien de Dyisneyland ?

    RépondreSupprimer