mercredi 1 février 2017

Requiem pour le FAMAS dans la Garde Nationale


Jeudi dernier, le 26 janvier, le ministre de la défense Jean-Yves Le Drian était en Corrèze pour visiter les ateliers de Nexter Mechanics, où sont employées près d'une centaine de personnes.

Alors le ministre de la Défense se rendait jeudi à Tulle au sein du DETMAT (Détachement du Matériel), Jean-Yves Le Drian a aussi tenu un discours devant les employés de  Nexter Mechanics, site industriel durement touché par le passé.
Sur ce point d'ailleurs, il s'est montré rassurant quant à l'avenir de l'entreprise, dont l'ensemble du groupe (Nexter) va fusionner avec l'allemand KMW pour créer un géant européen de l'armement terrestre: "Nous avons créé un leader européen de l’armement terrestre. C’est une opportunité gagnant-gagnant aussi pour Nexter Mechanics."

On en a également appris  un peu plus sur la production des véhicules du programme SCORPION pour l'Armée de Terre. La première tranche "va être contractualisée au cours du 1er trimestre 2017. Il s’agira de 20 engins Jaguar et de 319 blindés multirôles. Et je suis en train de lancer une réflexion pour une accélération des cadences. J'espère aboutir tant que je serai dans mes fonctions".

Mais l'autre information qui nous intéresse, c'est la confirmation de la bouche du ministre en personne que - et cela devrait calmer les fans du "made in France"... mais moins les spécialistes et les comptables - si le fusil FAMAS va bel et bien être remplacé dans les forces armées dans les prochaines années par le HK-416, il n'est pas encore l'heure de lui faire nos adieux.
En effet, le "fusil d'assaut de la manufacture d'armes de Saint-Etienne" équipera la fameuse Garde Nationale, créée dans la foulée des attentats de 2015: "J'ai décidé que la Garde nationale, telle que l'a voulue le Président de la République, sera dotée du fusil Famas".

Lire sur le blog: Ce métal stratégique, l'acier français



Pourquoi cette annonce à Tulle ? Eh bien car c'est chez Nexter Mechanics que se fait la rénovation des fusils FAMAS, et ce jusqu’en 2028, date à laquelle le HK 416 achèvera la transition,
Les 84 000 réservistes de la Garde Nationale hériteront donc du fameux fusil d'assaut français, pour la formation principalement.
Une si bonne nouvelle ? Attention... le FAMAS, aussi romantique soit-il pour certains vétérans, n'a pas moins vieilli et n'est plus vraiment aligné avec les standards actuels. Pour preuve, selon les auditions parlementaires du chef d’état-major de l’armée de Terre, le général Jean-Pierre Bosser, les coûts en maintenance ont explosé ! "Un percuteur - de FAMAS -  représente 380 euros pour 3.000 coups de fusils et le prix de 6 chargeurs est équivalent à celui d’un HK-416."


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire