jeudi 9 mars 2017

Dassault Aviation s'accroche grâce au Rafale


L'avionneur Dassault Aviation a vu son chiffre d'affaires chuter de 14% en 2016, à 3,58 milliards d'euros, en raison de la faiblesse du marché de l'aviation d'affaires. Cependant, les bonnes affaires du chasseur Rafale viennent compenser le recul du marché civil.

Pendant des années, le grand public avait à l'esprit que Dassault Aviation vivait de ses ventes du Rafale... alors que 80% de son activité concernait le civil et la gamme Falcon. Depuis, les contrats export du chasseur ont été conclus en Egypte, au Qatar, et en Inde et la balance s'est rééquilibrée... au bon moment dira t-on !
En effet, la crise qui frappe le marché des business jets s'éternise et c'est désormais grâce à son carnet de commandes militaires (en hausse à 20,323 milliards) que le groupe Dassault peut continuer à afficher sa bonne santé.

Avec un chiffre d'affaires de 3,586 milliards d'euros, en chute de 14% sur un an, Dassault Aviation annonçait cependant ce 8 mars compter sur une hausse de ce dernier pour l'année 2017... grâce au Rafale toujours !



Côté livraisons, ce sont 45 Falcon qui sortiront des usines d'assemblage en en 2017, contre 49 en 2016, et 55 en 2015.
S'agissant des Rafale, Dassault Aviation prévoit de livrer cette année 9 Rafale (la cadence est encore au stade minimal donc), dont 8 pour l'Egypte, qui en aura donc 14 à la fin de l'année sur les 24 commandés en 2015.



Le groupe espère d'autres contrats Rafale, en Inde notamment pour l'Armée de l'air ET la Marine. Nous en avons parlé récemment sur ce blog et il est peu probable que ces dossiers se concrétisent dans l'année. Il faudra être patient, mais les opportunités sont clairement à saisir. On n'oublie pas non plus les EAU où Dassault peut aller chercher un gros contrat de 60 appareils. 

Côté français, un seul Rafale sera réceptionné cette année. 32 doivent encore intégrer les forces françaises... avant qu'une cinquième et probablement dernière tranche soit commandée.

Dans ce contexte appréhendé sereinement donc, Dassault Aviation optimise ses méthodes de production et a annoncé hier le lancement d'un plan de transformation baptisé "Piloter notre Avenir", s'appuyant sur ses salariés et sur la transformation numérique.

Retrouvez les résultats chiffrés de Dassault Aviation en détails ICI : Communiqué financier du 8 mars 2017.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire