vendredi 24 mars 2017

La Malaisie sous le charme du Rafale


Convoité de longue date par les avionneurs du monde entier, le marché malaisien, estimé à environ 2 milliards de dollars, semble promis au Rafale de Dassault Aviation. En effet, sur place, les autorités semblent conquises.

Illustration: le Rafale Solo Display était ambassadeur lors du salon LIMA2017.

Cette semaine en Malaisie se déroulait l' "Exposition internationale de l'industrie maritime et aérospatiale de Langkawi 2017" (LIMA 2017). L'occasion d'y voir le programme de démonstration du Rafale, ce qui a visiblement envoûté la presse locale.
Mieux, Le Rafale fait figure de favori pour le contrat d'équipement malaisien qui verra l'armée de l'air de pays au centre du jeu stratégique asiatique se doter de 18 avions de combats multi-rôles (qui remplaceront ses MIG-29). "Le chasseur des 40 prochaines années" avance t-on sur place.

Sachant qu'il est déjà de notoriété que les aviateurs malaisiens ont fait du chasseur français leur favori, on apprenait cette semaine via le ministre de la Défense, Hishammuddin Hussein, que le choix s'effectuerait entre le Rafale et l'Eurofighter Typhoon ! 

De plus, François Hollande et Jean-Yves Le Drian - les meilleurs VRP du Rafale - sont attendus ce lundi 27 mars sur place où il ne fait pas de doute pas qu'ils plaideront pour l'aboutissement de cette opportunité. 
Toutefois, la décision est attendue... dans deux ans (le contexte économique, notamment la chute du cours du pétrole ces deux dernières années a pu retarder ce programme).


Dassault Aviation signe un accord de collaboration industrielle

Si le Typhoon fait figure de principal challenger, c'est car BAE System est très bien implanté dans le pays. Et nous pouvons leur faire en confiance, en ce qui concerne le lobbying, ce sont des adversaires plus que rodés !

C'est pourquoi Dassault Aviation avance également ses pions. Le groupe a en effet signé lors de LIMA 2017 un protocole d'entente (MOU) avec l'Université de la Défense nationale de Malaisie (NDUM) pour mettre en place un programme de collaboration industrielle. Dassault Aviation a déclaré dans un communiqué que le programme serait élaboré conformément aux exigences du ministère de la Défense pour l'acquisition future de chasseurs multi-rôles pour la Royal Malaysian Air Force (RMAF):
 "C'est une étape importante dans notre prochain programme de coopération, qui vise à mettre en œuvre un partenariat à long terme entre les universités, l'industrie et Rafale conformément aux priorités de la Malaisie en matière de capital humain et de développement technologique".
Safran et Thales sont associés au programme.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire