mercredi 27 octobre 2021

Le satellite de télécommunications militaires Syracuse 4A est en orbite !


Le lanceur Ariane 5 a réussi ce week-end un tir stratégique avec la mise sur orbite du satellite militaire Syracuse 4A. Le renouvellement de la composante spatiale des armées françaises se déroule donc comme prévu. 


Syracuse 4, ou "SYstème de RAdioCommunication Utilisant un SatellitE", doit constituer la nouvelle architecture de télécommunications de la défense française, remplaçant les Syracuse 3 qui vont déjà sur leurs 15 ans. 

Et c'est avec le vol VA255 du lanceur européen Ariane 5 que le premier de ces satellites, Syracuse 4A , a décollé du Centre Spatial Guyanais de Kourou ce 24 octobre. Il s'agissait de la 111ème mission d'Ariane 5, avec environ 10 tonnes de charge utile (faut il rappeler qu'Ariane est un lanceur lourd ?) puisqu'aux côtés de Syracuse se trouvait le satellite SES-17.

Syracuse 4A va aller se positionner en orbite géostationnaire à 36 000 km de la Terre, d'où il pourra opérer d'ici un peu moins d'un an. Il sera rejoint par Syracuse 4B la même année, puis à plus long terme par un autre. 
A noter que ces satellites ultra-modernes - triplement des capacités de com par rapport à la génération précédente - et surtout robustes - pour faire face aux nouvelles menaces - sont la première famille de satellites militaires à propulsion électrique.

Il s'agit, après CSO-1 et CSO-2 (observation) du troisième lancement réussi concernant la renouvellement des capacités spatiales françaises: CSO, SYRACUSE, CERES. 

Pour Ariane 5, c'est bientôt la fin d'une carrière brillante, dont l'apothéose sera ce 18 décembre le lancement du télescope spatial James Webb. Ariane 6 prendra ensuite peu à peu le relai, avec notamment le tir du satellite CSO-3.  


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire