vendredi 13 mai 2022

Surprise ! L'armée française abandonne le Camouflage Centre-Europe !


La Section technique de l'armée de Terre (STAT) a lancé sa campagne de communication présentant le nouveau camouflage des fantassins français à partir de 2024, ou de son petit nom le BME pour : bariolage multi-environnement.


On savait depuis quelques années déjà que le Camouflage Centre-Europe (CCE) était condamné à disparaître sur les véhicules terrestres, pour laisser place notamment au "brun Terre de France" et à des motifs géométriques amovibles au besoin. 

Mais pour ceux qui comme moi ont grandi dans les années 1990, il est donc temps de dire adieu - après le FAMAS - au camouflage emblématique qui faisait l'identité du fantassin français depuis une trentaine d'années. 

Ce 12 mai, la STAT a donc dévoilé le BME, pour bariolage multi-environnement. Un nouveau motif de camouflage plus adapté au technologies modernes (la vision thermique notamment), très travaillé, et qui viendra remplacer à la fois le Centre-Europe et le camouflage désertique "Daguet". Il aura cependant une variante arctique (voir vidéo en fin d'article).

Le BME est annoncé 25% plus efficace que son prédécesseur (c'est en fait le gain de temps avant sa détection).

Fantassins équipés du treillis doté du bariolage multi-environnement. - © STAT/ADJ Alexandre B.

Alors oui, cela ressemble basiquement au "multicam" américain qui a envahi le marché depuis la fin des années 2000 (après la période "pixels" à laquelle la France a heureusement échappé !), mais avec quelques spécificités. Les Britanniques sont d'ailleurs dans la même démarche avec leur propre camouflage, également très proche du multicam et du nouveau BME. 

Deux conséquences sur ce point:
  • l'armée régulière rejoint l'apparence des unités de forces spéciales, totalement converties au multicam ou ses variantes. Cela contribue au "désilhouettage" de ces dernières (mais la grande majorité des unités de FS dans le monde sont passées au multicam, ce qui est bien arrangeant);
  • après l'arrivée du HK416 en remplacement du FAMAS, l'armée française perd un peu plus de son identité visuelle au profit d'un plus grand confort opérationnel. C'est un détail qui comptait à l'époque des Opérations de Maintien de la Paix ou de la présence à long terme en OPEX. Ce qui ne semble plus être la tendance aujourd'hui… 

Le camo BME a pour lui le mérite d'être made in France, et intégrera progressivement les forces à partir de 2024, sur des treillis modèle F3. Le programme est évalué à 200 millions d'euros.

Une vidéo explicative de la démarche, très intéressante, a également été publiée:


lundi 9 mai 2022

L'armée française prête à sauter le pas des munitions rodeuses

L'Agence pour l'Innovation de Défense a publié ce 9 mai 2022 deux appels à projets intitulés LARINAE et COLIBRI. Ils concernent tous les deux des solutions de systèmes automatisés dotés de charge explosive. En d'autres termes, il s'agit de munitions rodeuses. Une première en France.

Illustration: vue d'artiste du Switchblade américain.


Un court message ce soir car attention, révolution. Après - tardivement - les drones armés, la France semble se décider à franchir le pas des munitions rodeuses. 

En effet, nous pouvons lire dans la communication qui entoure l'appel à projet de l'AID que le ministère des Armées conduit et prépare plusieurs opérations d’armement dans le domaine des drones de contact et des drones tactiques. 

Afin d’accompagner ces actions, d’approfondir la connaissance du domaine, d’explorer les cas d’usages, tout en stimulant l’écosystème pour la proposition de concepts innovants, la Direction générale de l’armement (DGA) et l’Agence de l’innovation de défense (AID) lancent deux appels à projets complémentaires :
  • LARINAE porte sur la recherche d’un système bas coût de neutralisation et à « longue élongation », soit au-delà de 50km à partir de son point de mise en œuvre. La cible peut être blindée;
  • COLIBRI porte sur la recherche d’un système bas coût de neutralisation de cibles, dans la zone de contact, soit au-delà de 5km à partir de son point de mise en œuvre.

Ces AAP sont - vous l'aurez forcément remarqué - particulièrement intéressants de part leur caractère "low cost" (moins de 20 000 euros pour le consommable). 

Les premières démonstrations sont envisagées 9 mois après la contractualisation des projets ciblés par COLIBRI, et un an après la contractualisation des projets ciblés par LARINAE.

Les munitions rodeuses sont un sujet que l'on a pu évoquer plusieurs fois sur ce blog, en premier lieu lors du conflit du Nagorno-Karabakh à l'automne 2020, et plus récemment bien sûr, dans notre appréciation de la guerre en Ukraine. 

L'avenir proche nous dira dont si le champion national MBDA ou d'autres acteurs (des dronistes ?) ont su proposer une solution viable aux armées françaises. 

Commentaire personnel: un "TB-2 à la française" ne serait pas de refus non plus…


Les fichiers sont à consulter ICI, sur le site de l'AID. Ils comportent plus de détails sur le matériel recherché.


vendredi 6 mai 2022

Le blindé Serval arrive dans les forces


« L’armée de Terre a un nouveau véhicule blindé: le Serval »C'est par ces mots que la ministre des Armées Florence Parly a annoncé ce 5 mai 2022 l'arrivée du Véhicule blindé multirôle léger Serval dans les forces françaises. 


Produit par les industriels Nexter, Thalès et, à Limoges, Texelis, le VBMR-L Serval a été commandé en 2018 à 978 exemplaires qui seront livrés d'ici 2030 (en fait la première tranche comporte 364 véhicules). Il vient compléter le VBMR 6x6 Griffon, déjà en service, et même en opérations au Sahel.

Début mai donc, les 4 premiers exemplaires ont été réceptionnés au Centre d’appui de préparation au combat interarmes de Mourmelon. L'armée de Terre en aura reçu 70 d'ici la fin de l'année. La première tranche

Le Serval, blindé 4x4 de 17 tonnes, s'intègre parfaitement dans le dispositif SCORPION. Il peut emporter une équipe de 8 combattants, en plus de son équipage. 

En ces temps troublés, il est de bon ton que la modernisation des matériels de l'armée de Terre aille bon train. Après le Jaguar, puis le Serval, on attend donc avec grande impatience l'arrivée du drone tactique Patroller d'ici la fin de l'année. Il a déjà 4 années de retard.

Et sur un autre dossier, plus lointain:

vendredi 29 avril 2022

Plateaux du Meeting de l'Air de Cognac (21 & 22 mai)

 

La pandémie desserrant son étau, c'est le retour des grands évènements aéronautiques estivaux, et donc des meetings de l'Air ! Le prochain, organisé par la FOSA, se déroule à Cognac les 21 & 22 mai prochains. Bienvenue dans l'antre du Reaper !


Plateau aérien Dynamique


ARMEE DE L’AIR ET DE L’ESPACE
  • La patrouille de France
  • La démonstration tactique des « MUSTANG X Ray » PC-21
  • La démonstration des capacités techniques du Caracal / Forces Spéciales
  • La présentation du Rafale Solo Display
  • La démonstration de l’A400M Atlas
  • La démonstration tactique de 2 Rafale de la 30ème escadre de chasse
  • L’équipe des parachutistes de l’AAE
  • L’équipe de voltige de l’AAE
  • MQ-9 REAPER
  • Passage vertical de l’A330 MRTT

ALAT
  • Hélicoptère EC-120 Colibri


CIVILS
  • F86 Sabre
  • Spitfire
  • Fouga Magister
  • Curtiss P-40 Warhawk
  • Douglas AD-4NA Skyraider
  • Yakovlev Yak-11
  • OV-10 Bronco
  • Yako Team (2 Yak-52 + Yak-18)
  • Morane-Saulnier MS.317
  • 2 T6 Texan + Mitsubishi Zero
  • Boeing-Stearman Model 75
  • Nord 1101
  • Nanchang CJ-6A
  • UTVA Aero 3
  • Patrouille Stamp & Starck
  • ULM Shark

MILITAIRES ETRANGERS
  • Patrouille Belge « Red Devils » sur SF.260
  • Royal Air Force Falcons (équipe de parachutistes de la RAF)
  • Patrouille Croate « Wings of Storm » sur PC-9
  • F-16 Solo Display Belge
  • Typhoon Solo display Espagnol
  • F-16 Solo display Grec « Zeus demo team »
  • Agusta A.109 Belge

Plateau aérien Statique


ARMEE DE L’AIR ET DE L’ESPACE
  • A400 M visitable
  • Mirage 2000- 5
  • 2xMirage 2000-RDI dont la livrée « Gusto »
  • Mirage 2000 D
  • Rafale de la 4ème escadre
  • PC-21
  • Grob 120
  • EMB-121 Xingu
  • Cirrus SR22
  • Alphajet de la 8ème Escadre
  • Jodel D-140 et son planeur DG-1000
  • Moto planeur Diamond HK36 Super Dimona
  • MQ-9 Reaper

ALAT
  • Hélicoptère Gazelle
  • Hélicoptère EC120 Colibri


MARINE NATIONALE
  • Rafale Marine
  • Hélicoptère SA365 Dauphin

AUTRES MINISTERES
  • Canadair CL-415 (visitable)
  • Hélicoptère Gendarmerie H125 Ecureuil
  • TBM-850 DGA – Essai en Vol

CIVILS
  • MH-1521 Broussard
  • Morane-Saulnier MS-733
  • Nord 1203 Norécrin
  • Pitts

MILITAIRES ETRANGERS
  • Panavia Tornado Allemand
  • Aermacchi M-346 Singapourien
  • Hélicoptère Mil Mi-17 Croate