vendredi 19 octobre 2018

Accident rarissime d'un NH90 sur le pont du BPC Dixmude


Un hélicoptère NH90 de l'Armée de terre a connu un grave incident lors d'un exercice nocturne à bord du BPC Dixmude, bâtiment de la Marine Nationale. Si l'équipage est sorti indemne de l'appareil, 4 marins ont été blessés, dont un grièvement. 

En image: des Caïman de l'ALAT appontant sur un BPC de la Marine Nationale

C'est une semaine noire dans les armées. Alors qu'au Mali, le caporal Abdelatif Rafik, du 14e Régiment d’infanterie et de soutien logistique parachutiste, trouvait la mort dans un accident de maintenance, l'Etat-major des armées publiait jeudi 18 octobre dans la soirée l'annonce d'un accident rarissime s'étant déroulé la veille au large de Dunkerque.

Un hélicoptère NH-90 TTH « Caïman » de l’Aviation légère de l’armée de Terre a en effet fait un posé dur sur le pont du Bâtiment de projection et de commandement Dixmude alors qu’il venait de décoller pour un vol d’entraînement. Le BPC se trouvait à 70 nautiques au large de Dunkerque et les conditions météorologiques étaient  bonnes.

L'EMA indique que si « l’équipage a pu sortir indemne de l’hélicoptère. Quatre marins travaillant sur le pont d’envol ont été blessés, dont un grièvement ».
Ce dernier après avoir été pris en charge par l’équipe médicale du navire (qui dispose d'un bloc opératoire), a été évacué par l’hélicoptère NH-90 NFH de la Marine Nationale basé à Maupertus dans la Manche vers l’hôpital d’instruction des armées Percy de Clamart, en région parisienne, où il serait arrivé très tôt le matin du 18. 

L'hélicoptère du 1er RHC comme le Dixmude ont subi des dégâts matériels importants. La force est rentrée vers Brest. Plusieurs enquêtes ont été diligentées annonce l'EMA.

Le navire comme les hélicoptères se rendaient en Norvège pour l’exercice de l’Otan « Trident Juncture 18 ». Sa participation n'est pour l'instant pas remise en cause. 

L'ALAT s'entraîne régulièrement à opérer ses hélicoptères depuis les BPC de la Marine. Le NH90 est l'hélicoptère le plus moderne de l'Armée de terre, nous évoquions justement son arrivée au 5ème RHC de Pau il y a quelques semaines (images France 3 ci-dessous).



lundi 15 octobre 2018

Le "Pyrénées" ravitaille en vol... de l'autre côté des Pyrénées !


Un Caracal de l'Armée de l'air a effectué du 1er au 5 octobre une campagne d'essais de ravitaillement en vol avec un KC-130H de l'Ejército del aire, la force aérienne espagnole.  

L'escadron "Pyrénées" de Cazaux travaille régulièrement dans ce domaine avec les américains, mais a aussi été ravitaillé via Hercules par les italiens. Avec l'Espagne, il s'agit d'une première.
Cette capacité tactique rare (et donc précieuse) pourra enfin être assurée en franco-français dès 2019, avec l'arrivée des KC-130 destinés à l'Armée de l'air. 

En attendant peut être, un jour, la possibilité de mener la manœuvre avec l'A400M. Il faudra voir également, si le NH90 au standard tactique "forces spéciales" qui arrivera au 4è RHFS d'ici 2025, sera lui aussi équipé d'une perche. 

Et si le "Pyrénées" a bien collaboré avec l'autre côté des Pyrénées, ces essais ont en réalité eu lieu depuis la base aérienne 125 d'Istres, au-dessus de la Méditerranée !


vendredi 12 octobre 2018

L'aéronautique et le spatial français en chiffres dans le Rapport annuel du GIFAS

Le GIFAS, Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales, a publié son rapport annuel au sein duquel elle présente ses activités et ses résultats 2017. Une centaine de pages (!) et de nombreuses infographies pour détailler chiffre d'affaires, livraisons & commandes, ressources humaines et recrutement, implantations régionales... tendances et enjeux. Une mine d'informations pour les spécialistes comme pour le grand public, qui pourra s'informer sur l'un des rares secteurs français à tirer la balance commerciale vers le haut.

A CONSULTER OU TÉLÉCHARGER ICI



Quelques exemples de données:
CLIQUER POUR AGRANDIR

CLIQUER POUR AGRANDIR

CLIQUER POUR AGRANDIR

mercredi 10 octobre 2018

Arquus s'allie au géant américain AM General pour produire le blindé Bastion


Le français Arquus (ex-RTD), fournisseur de blindés de défense et de sécurité, a annoncé ce 8 octobre avoir conclu un partenariat avec l’américain AM General qui produire sous license le véhicule Bastion aux États-Unis. Un coup à deux bandes avec pour ligne de mire, le marché africain ?

Ci-dessus: le Bastion dans sa version transport de troupes blindé (APC) - Arquus


Grâce à son nouveau partenariat avec AM General, le fournisseur historique du légendaire "Humvee" des forces américaines, le français Arquus va pouvoir accéder au marché américain en faisant produire sous licence son blindé Bastion.
S'il est peu probable de voir l'armée américaine se doter du véhicule, c'est en revanche la perspective d'accéder via les Foreign Military Sales à des marchés importants dans les pays en développement. 

On pense ici notamment à l'Afrique, où les USA multiplient les fournitures d'armement, souvent à titre gratuit dans le cadre de la lutte antiterroriste.
Justement, en septembre 2015, les USA avaient commandé 62 Bastion via Mack Defence (Acmat, Mack et Arquus font partie du groupe Volvo), pour cinq pays africains: 32 pour la force AMISOM en Somalie (19 au contingent ougandais et 13 autres au contingent somalien). Les autres pays concernés était alors la Tunisie, le Cameroun et l'Éthiopie. 

Le Mali est également un utilisateur du Bastion.

A noter que AM General fait actuellement l'objet d'une bataille américaine pour son rachat. Le constructeur est estimé à 2 milliards de dollars.


Communiqué Arquus:
Arquus vient de signer un partenariat avec AM General. Cette entreprise américaine majeure du domaine de la mobilité terrestre proposera le BASTION, VÉHICULE BLINDÉ DE TRANSPORT DE TROUPES, sous licence pour le marché américain. 
La recherche de nouveaux partenaires internationaux permet à Arquus de développer ses positions à l’export, en pénétrant des marchés locaux. Ces partenariats nous offrent par ailleurs la possibilité d’associer nos technologies et expertises industrielles à celles de nos partenaires. Ces derniers trouvent dans notre Groupe un allié disposant de technologies avancées, capable de maîtriser des processus industriels complexes et de garantir le plus haut niveau de qualité globale pour des produits éprouvés à de nombreuses reprises. 
En fonction des marchés et des accords de coopération, ArqAuus est en mesure de fournir des prestations à la carte, allant du transfert de technologies au co-développement de produits nouveaux et complets.


Descriptif du Bastion: le Bastion forme une gamme modulaire de véhicules blindés de 12 tonnes. Son châssis, issu du VLRA 4x4, ne fait aucune concession entre mobilité tactique, robustesse et maintenance simplifiée.
La caisse blindée du Bastion offre un large volume interne ainsi qu’une protection contre les agressions balistiques, les mines et les Engins Explosifs Improvisés (EEI), respectant le standard STANAG 4569.
Le véhicule se décline en deux variantes : transport de troupes ou PATSAS pour les Forces Spéciales. La version APC est également aménageable en variantes sanitaire, cargo ou poste de commandement.
De nombreux pays africains et du Moyen-Orient font confiance au Bastion pour leurs missions de rétablissement et de maintien de la paix, de reconnaissance et de combat. Ces véhicules sont également utilisés par des unités de Forces Spéciales.