mercredi 15 mai 2019

Dassault Aviation s'étend à Mérignac


Dassault Aviation célébrait hier, mardi 14 mai, la pose de la première pierre lançant le chantier de construction d'un bâtiment "tertiaire" sur son site de Mérignac. Il accueillera à partir de 2021 des équipes d'étude, de développement et de soutien après-vente pour les activités civiles et militaires de l'avionneur. 

Images: Dassault Aviation


C'était la volonté d'Eric Trappier, PDG du groupe Dassault Aviation: rapprocher les équipes d'études et les commerciaux des chaînes de production. De Paris vers Bordeaux donc, principalement.
Le projet, en vérité un plan de transformation intitulé « Piloter Notre Avenir » est désormais bien en marche avec le lancement de la construction sur l'aéroparc de Mérignac, à deux pas des lignes d'assemblage, de ce nouveau bâtiment d'une superficie de 25 800 m² (vue d'artiste ci-dessus).

A compter de 2021, un bâtiment tertiaire accueillera sur le site de Dassault Aviation à Mérignac les équipes d'étude, de développement et de soutien après-vente pour les activités civiles et militaires de l'avionneur.

Cela se traduit par un nombre non-négligeable de transferts de postes parisiens vers l'agglomération bordelaise, mais aussi des recrutements.

Pour Eric Trappier, PDG,
« Cette réalisation ambitieuse marque notre volonté de rapprocher une partie des équipes qui conçoivent et soutiennent nos avions de celles chargées d’en assurer la production finale. Elle favorisera le travail collaboratif, avec la mise en œuvre du bureau d’études étendu. Le principe est d’intégrer encore davantage, quand cela est nécessaire, et ce dès la phase de conception, tous les métiers qui interviennent dans le cycle de vie du produit. Plus qu’une nouvelle construction, ce bâtiment est donc l’un des moyens de repenser le fonctionnement des activités de Mérignac et de Saint-Cloud. Nous en attendons une meilleure interaction entre les compétences techniques, la connaissance des produits et le service des clients. 
C’est l’un des axes de notre plan de transformation qui vise, sans modifier l’ADN qui fait notre succès depuis un siècle, à rendre notre entreprise plus flexible et plus compétitive face aux défis technologiques du futur et à l’évolution du monde qui nous entoure ».

La capacité totale sera de 1 500 postes de travail avec 24 espaces collaboratifs modulaires et neuf plateaux projets. Sont également prévus des espaces VIP pour les clients civils et militaires, un centre de commandement Falcon, des salles pour bancs systèmes avions, un centre de réalité virtuelle, un centre de réalité immersive et un auditorium.

Mise en service prévue début 2021.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire