lundi 20 juillet 2020

Eurenco Bergerac va fournir 70 000 munitions à l'artillerie française


L'industriel Nexter a commandé à Eurenco 70 000 charges modulaires destinés aux canons Caesar de l'armée de Terre. C'est la poudrerie de Bergerac qui en assurera la production, pour des livraisons en 2021 et 2022. Un soulagement pour le site.

Images: le Caesar en action, ci-dessus en Irak contre Daesh - EMA


On apprend via un communiqué de l'entreprise daté du 15 juillet 2020 qu'Eurenco, leader européen des matériaux énergétiques pour la fourniture de charges modulaires d'artillerie, s'est vu notifier un contrat par la DGA le 11 mai dernier (en précisant d'ailleurs que les négociations entamées en janvier n'ont pas été perturbées par la crise sanitaire, preuve que l'activité est une priorité stratégique), au sein duquel le champion français de l'armement terrestre, Nexter, a passé commande de 70 000 modules destinés aux canons Caesar. 

Ces modules seront fabriqués sur le site d'Eurenco Bergerac et livrés entre 2021 et 2022 à l'armée française pour une utilisation sur le système Caesar.

Dans le détail, et selon le communiqué, ces charges modulaires du système CAESAR® répondent aux exigences de la norme OTAN «JBMoU», ce qui les rend compatibles avec tous les systèmes d'artillerie de 155 mm conformes à cette norme. Ces charges d'artillerie modernes - utilisant de 1 à 6 modules en fonction de la portée de tir souhaitée - remplacent les charges conventionnelles «cartouches». Avec seulement deux types de modules, charges actives et lentes, ce système propulseur permet une mise en œuvre plus sûre et une utilisation opérationnelle plus simple, tout en garantissant la sécurité d'utilisation pour les utilisateurs malgré une cadence de tir accrue. Enfin, sa modularité permet de réduire l'empreinte logistique et de diminuer les besoins d'approvisionnement en munitions de la pièce d'artillerie.

Ce contrat permet de soutenir et de renforcer la capacité de production de l'industrie française de la munition au profit des armées, mais aussi d'améliorer la flexibilité du site d'Eurenco de Bergerac.

Nous avions en effet pu noter il y a quelques mois que l'inquiétude était de mise du côté du site d'Eurenco Bergerac, les syndicats s'inquiétant d'une chute d'activité résultant des difficultés françaises à l'export (en raison d'embargos par exemple). Ces derniers appelaient donc notamment l' "armée française" à garantir le carnet de commandes de la poudrerie...


11 commentaires:

  1. La question se pose en cas de haute intensité:
    https://operationnels.com/2019/01/08/du-sahel-au-levant-quelle-place-pour-lartillerie-francaise/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les petits mortiers de 60 mm, l'usine en cotraitance avec le vainqueur autrichien de ce petit marché appartient à un ancien de la DGA techniques terrestres (Munitique):
      https://forcesoperations.com/le-mortier-m6-dhirtenberger-retenu-par-le-ministere-des-armees/

      Supprimer
  2. C'est presque un miracle qu'il reste quelque chose de français dans ce domaine:
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/la-folle-histoire-de-l-usine-d-explosifs-de-sorgues-691864.html

    Les politiques français se sont acharnés à détruire toute souveraineté nationale dans ce domaine:
    https://infoguerre.fr/2019/11/fiasco-strategique-lindustrie-francaise-de-larmement/

    Peut être par lâcheté:
    https://youtu.be/rn4P4pQ7gNE

    À moins que cela ne soit par intérêts personnels inavouables:
    https://www.marianne.net/societe/apres-l-affaire-du-famas-le-veritable-scandale-de-l-armement-made-france

    https://www.usinenouvelle.com/editorial/rafaut-inaugure-avec-le-ministere-des-armees-une-usine-aeronautique-4-0-a-rouvignies-dans-le-nord.N892369


    Le CEMAT ne peut pas y aller franchement à cause de la DGA, mais ne serait-ce qu'au niveau des stocks trop bas, il y a un problème de sécurité nationale:
    http://www.opex360.com/2020/07/08/pour-les-munitions-de-petit-calibre-le-general-burkhard-estime-quil-y-a-un-juste-milieu-a-trouver/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'assassinat de monsieur René Audran (sur commande par l'extrême gauche) est aujourd'hui un fait qui est passé sous silence:
      https://youtu.be/60pox8od38U

      Il a été dit dernièrement de mettre en sourdine dans les analyses,les critiques sur le régime des mollahs iraniens, une vieille résurgence sans doute.
      https://lavoiedelepee.blogspot.com/2019/06/comment-liran-nous-vaincus-petit-retour.html

      Supprimer
  3. Comme pour les masques respiratoires, lorsque tout le monde en veut en même temps, c'est la loi de la jungle.


    On a voulu jouer les américains:
    https://forcesoperations.com/des-obus-bonus-supplementaires-pour-lus-army/

    En matière d'exportation de certains produits des industriels de l'armement comme au foot, à la fin ce sont les allemands qui gagnent:
    https://blablachars.blogspot.com/2020/08/rheinmetall-pourrait-vendre-des.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un choix ancien que le sacrifice de la souveraineté nationale dans l'armement terrestre français:
      https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/pourquoi-la-france-peine-a-exporter-ses-materiels-terrestres-2-3-586631.html

      Supprimer
    2. Nexter pourtant a compris le danger, mais a peiné à concrétiser "l'operation Phénix " (la transformation d'Eurenco et son entrée dans des processus de production plus modernes dans des bâtiments plus adaptés):
      https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20131025trib000792551/defense-giat-industries-s-offre-snpe.html

      Supprimer
  4. Le rapport sur la filière munitions et ses enjeux, pour les courageux:
    http://www.assemblee-nationale.fr/14/rap-info/i3361.asp

    RépondreSupprimer
  5. Dernière nouvelle en date pour le site:
    https://www.francebleu.fr/infos/economie-social/bergerac-eurenco-beneficie-d-une-aide-de-800-000-euros-de-la-region-pour-se-diversifier-1606232578

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien ^^

      Sinon, il y a la solution du Royaume-Uni:
      https://www.meta-defense.fr/2020/12/01/le-royaume-uni-va-investir-27-mde-dans-son-industrie-de-munition/

      Supprimer